Volkswagen I.D. Vizzion Concept : des Microsoft HoloLens plutôt qu’un volant

Volkswagen dévoile le concept I.D. Vizzion, la berline électrique et totalement autonome du futur. Plus de volant, ni de pédales, ni même de tableaux de bord. A la place, les passagers pourront interagir avec une IA personnelle et un casque de réalité mixte Microsoft HoloLens.

 

Volkswagen en avait donné un avant-goût il a quelques semaines, voici donc le résultat concret de ce à quoi peut ressemble la berline du futur. Selon Volkswagen, elle aura une poupe de coupé 4 portes et n’aura plus de volant, ni de pédales.

Voici la Vizzion, la berline du futur selon Volkswagen. Avec 5,16m de longueur, la berline joue la carte de la limousine… et pas seulement pour les dimensions. Les voitures de ce gabarit étant normalement destinées à être des voitures de chauffeurs, la Vizzion pousse ce concept à son paroxysme où le chauffeur disparaît pour n’accueillir que des passagers à son bord (et ils seront choyés).

Une IA et un casque de réalité mixte HoloLens au lieu d’un volant

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la Vizzion fait l’impasse sur le tableau de bord, les pédales, et le volant. Ce concept est une voiture strictement autonome, avec une autonomie de niveau 5. A la place, les passagers pourront se divertir avec un des HoloLens, le casque de réalité mixte de Microsoft.

Le constructeur explique également avoir doté la voiture d’une IA personnelle, pilotable via le casque et la voix, et qui apprendra des passagers. Il sera donc possible d’interagir avec elle pour régler les divers paramètres du véhicule, mais l’IA sera aussi capable de s’en occuper de manière autonome. Par exemple, si un des occupants à trop chaud, le casque se chargera seul de diminuer la température de la climatisation dans sa zone.

Design ultra high-tech

La voiture opte pour un design épuré à l’extrême.  Les optiques sont affinées au maximum, et se prolongent en poignées lumineuses qui ouvrent des portes antagonistes sans montant central pour faciliter l’accès à bord. Quant à la partie vitrée, elle se résume à une bulle de verre encadrée de deux arceaux d’aluminium.

De l’aveu même du constructeur, les designers se sont inspirés de la philosophie des produits Apple : ainsi les lignes sont douces, sophistiquées, et seul le strict minimum subsiste. On notera tout de même des galbes très prononcées pour les passages de roues, qui abritent d’énormes jantes de 24 pouces. Le tout dégage un mélange de sportivité et d’élégance accompagné d’un aspect très technologique. Et c’est voulu.

Un concept surréaliste ? Pas complètement

La partie technique est également au point. Pour preuve, la batterie de 111 kWh promet une excellente autonomie de 665 km. Un moteur de 75 kW à l’avant accompagné d’un second de 150 kW à l’arrière délivre 306 chevaux. Sans faire de la Vizzion une sportive à l’image du concept Porsche Mission E Cross Turismo, ces caractéristiques permettent d’effectuer l’exercice du 0 à 100 km/h en 6,3 secondes. Aussi bien qu’une Golf GTI !

Ce sont certainement ces caractéristiques techniques qu’il faut retenir en priorité. En effet, le concept présenté devrait donner naissance à un modèle de série au gabarit et performances similaires dès 2022, mais bien avec pédales et volants (fournis de série). D’ici là, la technologie ne devrait permettre que de proposer un système de conduite autonome de niveau 4. Pour espérer voir le reste des technologie être transposé sur une voiture de série, il faudrait attendre jusqu’en 2030.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.