Porsche Mission E Cross Turismo : Un SUV coupé et électrique pour bientôt

Surprise, au salon de Genève, Porsche dévoile la Mission E Cross Tursimo concept, son anti-Tesla Model X. Un design inédit, 600 chevaux, 500 km d’autonomie, et… un drone en guise de compagnon de route.

Pour le salon de l’automobile de Genève, la Porsche Mission E prend de la hauteur, cible la Tesla Model X, et adopte le badge « Cross Tursimo » au passage.

C’est l’annonce qui fait suite logique aux dernières déclarations du constructeur, qui souhaite devenir référence en matière de véhicules électrique haut gamme, en tant rival direct et de poids face à Tesla. De la même manière que le californien, la berline Mission E prend de la hauteur, quelques rondeurs, et se mue en SUV au profil dynamique.

L’innovation comme maître-mot

C’est donc au travers de concept que la vision de SUV électrique de Porsche prend forme. Quatre portes, quatre place, pour 4,95 m de longueur. Le design fait penser à un mélange entre le concept Mission E et la Porsche Panamera Sport Tursimo, le tout accaparé de quelques appendices baroudeur.

A bord, la planche de bord se veut évidemment très épurée, se passe de tout boutons au profits de multiples écrans, et inaugure une instrumentation numérique à oculométrie. Concrètement, ce système est basé sur l’eye-tracking, ce qui permet d’afficher des informations non pas grâce aux commandes tactile ni même gestuelles, mais simplement à l’aide du regard.

Autre innovation inattendue de la part de Porsche, le concept embarque un drone compagnon de route. A tout moment (à l’arrêt bien-sûr), un drone peut sortir du coffre et prendre son envol pour suivre et filmer les expéditions du conducteur, le tout de manière autonome.

Des performances dignes du blason Porsche

Pour la partie technique, ce sont deux moteurs, comme souvent, un posé sur chaque essieu, le tout pour une puissance cumulée de 600 chevaux (440 kW) délivrée au quatre roues. Le 0 à 100 km/h serait abattu en 3,5 secondes (seulement trois dixième de plus que la dernière 911 GT3 RS, présentée en même temps), et les 200 km/h atteint en moins de 12 secondes. Porsche met l’accent sur le fait d’être le premier a développer un régime permanent jamais atteint pour un véhicule électrique, permettant d’enchaîner plusieurs accélérations sans perte de puissance.

Les batteries, disposées sous le plancher, promettent une autonomie de 500 km en pleine charge. Pour la recharge rapide, la Mission E Cross Turismo compte sur la même borne de recharge rapide de 800 Volts que la Mission E « classique », avec un temps de recharge de 15 minutes pour 80% de charge, soit 400 km d’autonomie. Il sera par ailleurs possible de recharger la voiture (même de série) via induction, soit en sans-fil, aussi bien sur des places de parking que dans son garage.

« La Mission E Cross Turismo illustre notre vision du futur tout-électrique. Elle associe sportivité et polyvalence au quotidien dans un style unique. Notre véhicule aura des performances typiquement Porsche, sera rapide à recharger et pourra enchaîner plusieurs accélérations sans perte de puissance« , déclare Oliver Blume, PDG de Porsche.

Par ailleurs, on en sait davantage sur le calendrier du constructeur. La version de série de la berline Mission E sera présentée dans un an presque jour pour jour, lors de l’ouverture de l’édition 2019 du salon de Genève. Quand à la version de série de ce SUV, elle devrait rapidement lui emboîter le pas, puisque le communiqué du constructeur l’indique « prête à prendre la route. »


3 commentaires

    • Effectivement, la phrase a été écrite rapidement après la relecture de l’article, et publié dans la foulée (le plus rapidement possible pour suivre le nombre impressionnant d’annonces). C’est corrigé en tout cas, merci !

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.