Volvo lance M, une marque basée sur les services de mobilité

Le suédois Volvo a récemment révélé qu’il lançait M, une nouvelle marque destinée aux services en lien avec la mobilité.

Volvo M

Dans un billet daté du 5 juillet, la firme suédoise annonce l’arrivée prochaine de sa nouvelle marque qui permettra à Volvo « d’étendre ses activités de mobilité mondiale en fournissant un système fiable et à la demande de voitures et de services par le biais d’une application intuitive ». Si le projet peut sembler un peu obscur en ces termes, il met surtout en avant le fait que Volvo tend à démontrer que la voiture et ses applications sont en train de changer en profondeur. Pour ne pas risquer de prendre du retard, le groupe suédois se penche logiquement sur la question de la mobilité en souhaitant proposer une nouvelle alternative. Comme l’explique Volvo sur son site web, « la mission de M est de permettre à un plus grand nombre de personnes de se déplacer librement, de manière significative et durable ».

M s’appuiera sur Sunfleet

Pour développer M, la firme se basera sur Sunfleet, un service d’auto-partage qu’elle a créé depuis une vingtaine d’années maintenant. Avec une flotte de 1700 voitures, celui-ci est considéré comme la première entreprise de covoiturage en Suède, pays d’origine de Volvo. Ainsi, la nouvelle marque du groupe pourra s’appuyer sur l’expérience de Sunfleet pour développer ses compétences auprès des utilisateurs. Volvo précise que le service sera intégré à M dès son lancement et que ses actuels clients pourront en bénéficier directement.

Actuellement, Volvo procède déjà à des tests « approfondis » dans la capitale du pays, tandis qu’un test bêta est prévu pour cet automne. Finalement, le service sera lancé au printemps 2019 en Suède et aux États-Unis.

L’on peut imaginer que la création d’une marque par le géant suédois lui permettra plus de marge de manœuvre dans un domaine qui ne cesse de se transformer au fil des années. Volvo n’a pas donné plus de précision, mais l’on peut tout de même imaginer une application capable de régir des services d’auto-partage comme le covoiturage ou le transport de personnes, comme Uber ou Lyft peuvent le faire aujourd’hui.

Une évolution qui n’est pas sans rappeller la mutation du géant Ford en « smart mobility company ».


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.