Suivez-nous

Auto-Moto

Votre voiture (aussi) collecte vos données personnelles

Il n’y a pas que votre smartphone, Google, Facebook ou encore Twitter qui enregistre vos données personnelles. Votre voiture aussi…

Il y a

  

le

 
Android Auto à bord d'une BMW
© BMW

Rétroviseur, mon beau rétroviseur…

Vous le savez, le simple fait d’utiliser le réseau Internet ou un simple smartphone permet à diverses entreprises (Google, Facebook, Twitter, Instagram…) de récolter de nombreuses données personnelles vous concernant. Si vous consentez (souvent) à autoriser une application mobile ou un service à accéder à vos données personnelles, vous ne savez peut-être pas que votre fidèle monture à quatre roues peut elle aussi enregistrer de nombreuses données.

Evidemment, on ne parle pas ici de votre Peugeot 205 GTi, de votre Renault Twingo première génération ou de votre Lancia Delta HF Integrale, mais bien des véhicules « récents », ceux qui disposent d’un système « d’infotainment » moderne. Des voitures qui sont tout à fait capables d’enregistrer de très nombreuses données personnelles, en plus de tracker de manière très précise les déplacements de l’utilisateur.

Apple CarPlay BMW

Des données GPS, mais pas que…

Le Washington Post s’est livré à une expérience, en demandant à un spécialiste du piratage de s’attaquer au système embarqué d’une Chevrolet Volt 2017. Rapidement, ce dernier a été capable de relier l’ordinateur de bord à un PC, puis de visualiser certaines données, comme le trajet effectué par le journaliste. Il a par exemple été en mesure de lui annoncer qu’il avait fait un détour par la quincaillerie du coin avant d’arriver à sa destination.

Mais au-delà des données GPS, le système à bord enregistre également les données relatives au téléphone, que l’on synchronise en général avec plaisir en Bluetooth au système, pour diffuser de la musique, passer des appels en mode mains-libres… Ainsi, le pirate a été en mesure de visualiser le journal d’appels complet, mais aussi les listes de contacts, incluant également les adresses mails et certaines photos de profil…

Selon General Motors : « beaucoup de ces données sont hautement techniques, ne sont pas raccordables avec des individus et ne voyagent pas plus loin que le véhicule lui-même. » Les données sont donc stockés dans le véhicule, et n’ont (a priori) pas vocation à être distribuées. A noter que les véhicules modernes peuvent également stocker des données relatives aux habitudes de conduite, qui pourraient, par exemple, être transmises à des compagnies d’assurance.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Nini

    19 décembre 2019 at 10 h 07 min

    Les données hautement techniques peuvent être des données personnelles. C’est une posture adoptée par les constructeurs mais largement remise en cause.

    A ce sujet, ce document est très intéressant : https://www.osborneclarke.com/wp-content/uploads/2017/08/OSB100213_FIA-Car-Data-Report_v1.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests