Vous pourriez bientôt avoir une playlist basée sur votre ADN

Et si vous écoutiez la même chose que vos ancêtres ? C’est peu ou prou la proposition que veut désormais vous faire Spotify pour obtenir votre précieux ADN. Une initiative relativement insolite qui pose tout de même problème…

 

l'ADN comme source de musique

Une cartographie généalogique

Dis-moi quelles musiques tu écoutes, je te dirai qui tu es. On pense en général, pouvoir connaître au moins superficiellement quelqu’un à partir de la musique qu’il écoute. Spotify est en train d’inverser la logique grâce à un partenariat avec la société Ancestry. Celle-ci est spécialisée dans la recherche généalogique et propose donc de mélanger les deux avec une approche plutôt originale.

L’entreprise Ancestry propose des « kits ADN » qui vous permettent d’avoir une véritable cartographie ethnique de vos origines. Vous saurez ainsi si vous êtes du côté de vos origines un Inca, un Comanche ou encore un Breton pur jus. Désormais, grâce à un partenariat entre les deux entreprises, vous pouvez entrer le résultat de votre test ADN sur Spotify et bénéficier d’une playlist customisée selon vos origines. Votre « ADN musical » comme le dépeignent les deux entreprises.

Faut-il vraiment donner les clés de votre ADN à Spotify ?

Bon, honnêtement, cela pose tout de même quelques problèmes. D’abord, vous allez partager des informations que beaucoup pourraient considérer comme privées, voire même particulièrement intimes avec une entreprise cotée en Bourse. Si on imagine que Spotify va tout faire pour rassurer ses clients, l’idée ne paraît pas si séduisante car c’est un peu de la collecte de données ultime génération.

> Lire aussi :  Spotify lui aussi visé par une plainte pour discrimination

Surtout, elle semble un peu stéréotypée. Pour certaines populations ou des pays spécifiques, cela ne posera pas de problèmes bien sûr, mais dans d’autres cas, on risque vite de virer à la caricature. On peut aussi voir le verre à moitié plein et considérer qu’il s’agit d’une façon de découvrir de nouvelles musiques. Le plus simple dans ce cas, serait donc de faire le test et à partir de ce que vous y découvrez, de composer vous-même votre playlist originale.

En France, officiellement, ce genre de test est interdit. Toutefois, vous pouvez facilement contourner le problème puisque les sites sont basés à l’étranger. Comptez un peu plus de 100 € en moyenne.

Les rémunérations via la publicité s’effondrent, la collecte et la revente de données à mauvaise presse et commencent à être encadrées légalement un peu partout dans le monde, la collecte de notre ADN va t-il devenir le prochain eldorado pour monétiser un site ou une application, en revendant probablement des profils ADN très précis à des firmes pharmaceutiques, via le croisement avec les métadonnées des smartphones  ? Après une initiative de ce genre, sous le couvert d’une fonctionnalité aussi insolite qu’inutile, la question est posée…

> Lire aussi :  Paypal lance son application de paiement entre amis

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.