Suivez-nous

Vidéo

Warnermedia : un nouveau concurrent face à Netflix et Disney+

Tout le monde veut une place au soleil. C’est désormais Warner Media qui se positionne sur le dossier…

Il y a

le

Warner : un nouveau concurrent face à Netflix et Disney+
© Warner

La vidéo à la demande c’est désormais « the place to be ». Si Netflix a ouvert la voie, le succès de la plateforme a aiguisé les appétits. Après Disney+, Apple, Amazon Prime et Hulu c’est désormais WarnerMedia qui se décide à se lancer dans la compétition. On fait le point sur ce nouvel arrivant et ce qu’il peut changer sur un marché qui flirte déjà avec la saturation.

Warnermedia, un concurrent frontal ?

Qui va dominer le marché ? Pour l’instant, on l’ignore encore bien sûr. On sait que Netflix fait pour le moment la course en tête grâce à son antériorité. Que Disney va pouvoir s’appuyer sur un immense catalogue. Qu’Apple va mettre des barrières morales concernant le contenu accepté sur la plateforme ou encore qu’Amazon renouvelle en se basant sur le taux de conversion des séries.

C’est sans doute de Disney+ que – sur le papier – se rapproche le plus l’offre de Warnermedia. Pourquoi ? Parce que l’idée est de s’appuyer sur les contenus proposés par les médias du groupe. Dans le lot, on trouve tout de même HBO (donc Game of Thrones), Cinemax ou encore tous les contenus Warner Brothers. Potentiellement, cela veut aussi dire que c’est sur cette plateforme que se trouverait par exemple une série comme Friends.

Côté tarif, l’objectif semble être de monnayer l’abonnement entre 16 et 17 dollars par mois. Un tarif beaucoup plus élevé que les acteurs actuels qui pourrait donc représenter un frein à l’adoption par les utilisateurs. Quand on pense que Disney+ devrait se lancer à 6,99 dollars et que Netflix est à 13 dollars, on mesure la différence déjà abyssale qui s’annonce. L’idée du côté de Warnermedia serait de proposer une offre low-cost incluant des publicités. Les expériences passées montrent que ce n’est pas ce que cherchent actuellement les utilisateurs mais les choses peuvent encore changer.

A l’heure actuelle, le marché de la vidéo à la demande représente pour la seule France 455 millions d’euros (2018). De quoi donner des idées…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests