Connect with us

Auto-Moto

Waymo prévoit de lancer son service de voitures autonomes sous peu

Waymo lancera son service commercial de véhicules autonomes d’ici le mois prochain dans la ville de Phoenix, aux États-Unis. Une étape clef pour le secteur auto-moto.

Il y a

le

Waymo Chrysler Pacifica

Waymo s’apprête à inaugurer son service de véhicules autonomes sur les routes américaines. Dès le mois de décembre, la filiale d’Alphabet (Google) se tournera donc peu à peu vers la commercialisation de son service de voitures sans chauffeur, explique Bloomberg dans un long article sur le sujet.

La filiale prévoit également de changer de nom, mais celui-ci ne sera pas connu publiquement avant l’annonce officielle.

Waymo préfère prendre son temps pour assurer sa crédibilité

Néanmoins, il n’est pas prévu que la marque fasse un lancement médiatique et que l’application destinée à commander un véhicule soit disponible tout de suite sur les Stores. En effet, la firme prendra le temps de déployer son nouveau service peu à peu dans la ville de Phoenix (Arizona), puis d’autres, afin d’équilibrer l’offre et la demande. Les premiers a y avoir accès seront les 400 personnes qui bénéficient actuellement du programme Early Rider de Waymo, une initiative qui permet à ces utilisateurs de tester les véhicules depuis environ un an. Bloomberg précise que ces derniers seront libérés de leur accord de non-divulgation, si bien qu’ils pourront évoquer les voitures autonomes qu’ils testent et emmener d’autres personnes avec eux pour des trajets.

> Lire aussi :  La commande à distance des Tesla fonctionnera bientôt "sur tout un continent"

Prendre le temps plutôt que de lancer le projet à grande échelle est également une façon pour Waymo de démontrer qu’il s’attelle prudemment à cette nouveauté, mais aussi à la sécurité. En effet, quelques véhicules autonomes appartenant, par exemple, à Uber ont déjà eu (ou commis) des accidents au point que leur réputation et leur avancée en ont été entachées. Nul doute que la filiale d’Alphabet souhaite éviter qu’un tel incident l’empêche de progresser vers la commercialisation d’un tel service. Pour rappel, cela fait une dizaine d’années que Waymo se penche sur la technologie qui nous permettra de bénéficier d’un transport en voiture sans avoir à conduire. Plutôt que de le lancer et de risquer un échec, la filiale préfère prendre son temps tout en conservant une avance non négligeable sur ses principaux concurrents, Uber et Lyft. Un choix stratégique qui devrait aussi lui faire conserver sa crédibilité à plus long terme.

> Lire aussi :  Quand les voitures autonomes s'inspirent des crevettes...

De nombreuses questions restent actuellement en suspens, dont le prix du service, le nombre de véhicules disponibles ou encore les villes dans lesquelles Waymo souhaitent se déployer.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests