Waymo va faire rouler ses voitures autonomes sans aucun conducteur

Waymo, la filiale du groupe Alphabet chargée des voitures autonomes a annoncé qu’elle allait tester ses véhicules sur les routes publiques sans que personne ne soit au volant. Une première. 

Waymo voiture

Après avoir réorganisé plus clairement ses activités en 2015, Alphabet, la maison-mère de Google, annonçait la création d’une entité spécialement conçue pour travailler sur les voitures autonomes : Waymo. Depuis, c’est Google X, le laboratoire plutôt discret de la société qui s’occupe du développement des véhicules. En plus de devoir fournir un énorme travail technologique, la firme américaine va devoir affronter quelques concurrents, et non des moindres. Uber et Apple sont tout deux aussi en course pour le premier véhicule autonome complètement fonctionnel sans conducteur.

Une première historique ?

Waymo semble néanmoins prendre de l’avance, car le groupe a annoncé dans un communiqué qu’il était en train de franchir une étape importante : la mise en place des « Google Car » sur les routes, sans absolument aucun conducteur.

Même si cela peut sembler anecdotique au premier regard, c’est la première fois que Google va faire rouler ses véhicules sur les routes publiques sans que personne ne soit au volant (même par sécurité). Ainsi, une partie des véhicules roulant à Chandler, Arizona, poursuivront leurs essais en totale autonomie sur les routes de la ville. Alphabet précise néanmoins dans son communiqué que les essais se concentreront sur une zone de Chandler : « Désormais, dans une zone de la région de Phoenix, une petite partie de notre flotte opérera en mode totalement autonome, avec Waymo comme seul chauffeur. À terme, nous couvrirons une région plus grande que le grand Londres, et nous continuerons d’ajouter des véhicules au fil de nos avancées. »

À ses débuts, la nouveauté sera réservée au membres du programme Easy Rider, avant d’être accessible à tous. Cependant, un employé de Waymo sera tout de même présent dans la voiture pour pouvoir la faire démarrer ou l’arrêter, bien que celui-ci ne soit pas assis à la place du conducteur.

La filiale d’Alphabet réalise une avancée majeure au nez et à la barbe de son principal concurrent Uber, faisant de Waymo la première entreprise à pratiquer des tests de cette ampleur.


Nos dernières vidéos

Répondre