Western Digital domine le marché des disques durs

L’américain Western Digital a repris sa marche en avant avec 71 millions de disques durs livrés au second trimestre. On avait quitté Western Digital fortement touché par les inondations en Thailande fin 2011, cédant alors sa place de numéro un mondial à son rival Seagate (46.9 millions de disques durs écouler contre 28.5 pour Western

L’américain Western Digital a repris sa marche en avant avec 71 millions de disques durs livrés au second trimestre.

On avait quitté Western Digital fortement touché par les inondations en Thailande fin 2011, cédant alors sa place de numéro un mondial à son rival Seagate (46.9 millions de disques durs écouler contre 28.5 pour Western Digital) dans un marché oligopolistique où seul le japonnais Toshiba semble encore vouloir tenir tête aux deux américains que sont Seagate et Western Digital.

WD repasse devant Seagate grâce à… Hitachi !

En effet, l’année 2011 avait vu le rachat de la division disques durs de Samsung par Seagate et celui de Hitachi par Western Digital. Ce dernier qui représentait avant son rachat 14% du marché des disques durs n’est d’ailleurs pas étranger au retour en force de Western Digital.

Après un premier trimestre 2012 qui avait déjà permis à Western Digital de livrer 44,2 millions de disques durs, ce second trimestre se révèle très prolifique avec 71 millions de disques durs livrés, c’est presque autant que son quatrième trimestre 2011 et premier trimestre 2012 réunis ! A noter que sur les 71 millions de disques durs livrés, 32,773 millions sont destinés aux ordinateurs portables et 21,211 millions aux ordinateurs de bureau.

Mais le plus intéressant pour le géant américain se situe du côté des résultats financiers. Le chiffre d’affaires s’élève à 4,8 milliards de dollars, contre 2,4 milliards il y a un an. Le bénéfice est également en forte hausse avec 745 millions de dollars sur le dernier trimestre contre 158 millions un an auparavant.

Les livraisons de disques durs de Western Digital repartent à la hausse de manière impressionnante !

Surtout c’est mieux que son rival qui signe un chiffre d’affaires de 4,5 milliards de dollars sur la même période mais son bénéfice net reste meilleur avec 1 milliard de dollars. Au niveau des disques durs livrés, Seagate annonce 65,9 millions de disques durs soit environ 5 millions de moins que son concurrent.

Avec un total de 157 millions disques durs livrés (71 millions pour Western Digital, 65,9 millions pour Seagate et donc 20 millions pour Toshiba), Western Digital reprend sa couronne de numéro un mondial avec un peu plus de 45% de part de marché (45,2%), Seagate n’est pas loin avec près de 42% (41,9%), Toshiba est lui loin derrière avec ses 12,9%.

Pour le consommateur, la bonne nouvelle vient de la baisse du prix moyen des disques vendus par Western Digital, il est de 65 dollars pour ce trimestre contre 69 dollars fin 2011 lors des inondations et de 68 dollars pour le premier trimestre 2012. On reste cependant bien loin du prix moyen constaté il y an qui était de 44 dollars.

Les deux géants américains sont donc en grande forme malgré la crise du disque dur mécanique et la concurrence du SSD dont le prix ne cesse de baisser.

(Source)


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Je possède justement un disque Dur WD depuis 3 ans en 500go (maintenant le prix est juste dérisoire par rapport au nouveau modèle!) mais le produit est nickel.

    Par contre ce qui me frappe quand même c’est WD accroit ces ventes alors que le Cloud semble prendre des parts dans ce domaine…

  2. J’avais absolument besoin d’un back-up, alors j’ai acheté il y a 3 mois un HDD 2To à 135 €, et j’ai trouvé ça bien cher. J’imagine que beaucoup de gens attendent que les prix reviennent à ce qu’ils étaient pour acheter.

  3. Pingback: Foire de Libramont : La volatilité des prix, une nouvelle donne … | Information sur la Technologie

Send this to a friend