Suivez-nous

Réseaux sociaux

WhatsApp franchit la barre des 2 milliards d’utilisateurs

WhatsApp, c’est maintenant plus de 2 milliards d’utilisateurs dans le monde. Lorsque Facebook a annoncé l’acquisition de ce service en 2014, celui-ci n’en comptait que 450 millions.

Il y a

  

le

 

Par

WhatsApp changement typo
© Presse-citron

Lorsque Facebook a annoncé l’acquisition de WhatsApp en 2014, le service de messagerie comptait 450 millions d’utilisateurs actifs par mois. En avril 2015, ce nombre passait à 800 millions, puis un milliard en 2016.

Et aujourd’hui, WhatsApp, c’est plus de 2 milliards d’utilisateurs. La nouvelle a été annoncée dans un billet de blog publié par celui-ci. « Nous sommes fiers d’annoncer qu’à compter d’aujourd’hui, WhatsApp compte plus de deux milliards d’utilisateurs de par le monde », lit-on.

Pour rappel, aujourd’hui, l’une des particularités de WhatsApp est qu’il chiffre les données de bout en bout. Ce chiffrement, que l’on ne trouve pas sur toutes les applications de messagerie, rend théoriquement les communications illisibles lorsque celles-ci passent par les serveurs de l’entreprise.

Et lors de l’annonce du franchissement des 2 milliards d’utilisateurs, WhatsApp a rappelé son engagement à protéger les données d’utilisateurs via ce système de chiffrement. « Pour encore plus de protection, nous travaillons aux côtés d’experts en sécurité, utilisons une technologie de pointe pour empêcher les abus et fournissons des moyens pour signaler les problèmes, le tout sans rogner sur la confidentialité », indique le billet de WhatsApp.

Un modèle pour les autres services de messagerie de Facebook ?

Actuellement, seul WhatsApp propose le chiffrement de bout en bout par défaut, parmi les services proposés par Facebook. Néanmoins, en 2019, le New York Times a révélé un plan de Facebook qui consisterait à rendre ses trois services de messagerie, Facebook Messenger, la messagerie d’Instagram, et WhatsApp, interopérables, en basant ces trois services sur le même protocole. Cela permettrait par exemple à une personne sur Messenger de contacter un utilisateur de WhatsApp.

Et plutôt que de faire des concessions sur le chiffrement de WhatsApp pour que celui-ci puisse devenir interopérable avec Messenger ou Instagram, l’idée serait plutôt d’apporter le chiffrement de bout en bout sur tous les services de messagerie.

D’ailleurs, dans son message publié en début d’année, qui révèle sa vision pour la prochaine décennie, Mark Zuckerberg évoque la messagerie privée. D’après lui, notre environnement numérique va beaucoup évoluer durant les cinq prochaines années, « en mettant l’accent sur les interactions privées. »

Mais bien entendu, le projet de chiffrement de Facebook se heurte à de nombreux obstacles, notamment la réticence de gouvernements qui voient d’un mauvais œil le fait que plus de conversations pourraient devenir inaccessibles pour les enquêteurs.

WhatsApp Messenger
Par : WhatsApp Inc
4.4 / 5
117,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests