Wi-Fi : le porno dans un Starbucks ou un McDonald’s, c’est fini

Pour ceux qui avaient l’habitude de se faire plaisir discrètement en regardant une vidéo porno dans un Starbucks ou un McDonald’s, sachez que c’est terminé. Pour le plaisir, il faudra vous contenter des Muffins, d’un Sunday ou d’un Frappucino glacé, car les deux géants vont interdire l’accès à ce type de sites dans leurs restaurants.

Le porno, c'est terminé dans les Starbucks et McDonald's

De plus en plus de clients viennent savourer un café dans un Starbucks ou déguster un hamburger dans un McDonald’s en profitant de la connexion Wi-Fi gratuite, afin de surfer sur le web, travailler, lire leurs mails ou chatter. Pourtant, certains d’entre eux ne semblent pas avoir compris que les lieux publics, sont aussi des lieux familiaux et n’hésitent pas à utiliser le Wi-Fi présents dans les restaurants pour surfer sur des sites pornos.

Starbucks et McDonald’s bannissent le porno de leurs restaurants

Même si McDonald’s assure qu’aucun client n’a formulé de plainte formellement, il ne fait aucun doute que des familles ont probablement dû surprendre un jour ce type de clients indélicats. Le leader des fast-foods a expliqué : « McDonald’s s’engage à fournir un environnement sain à ses clients. Nous n’avons pas eu de plaintes de la part des clients mais nous avons saisi l’opportunité, cohérente avec nos objectifs, de fournir une expérience agréable aux familles ».

De nombreuses associations de protection de l’enfance américaine demandaient depuis longtemps un meilleur contrôle des sites accessibles depuis le Wifi dans les restaurants, afin que des enfants ne puissent plus se retrouver confrontés à ce genre de sites indirectement. Il semble que les requêtes des associations aient porté leurs fruits car McDonald’s s’est engagé à bannir l’accès aux sites pornographiques à partir du Wi-Fi gratuit dans les restaurants de toute la planète. Le géant américain avait commencé jeudi dernier par le Royaume-Uni et les 14.000 points de vente aux États-Unis, les autres pays suivront rapidement.

Une démarche suivie par un autre géant de la restauration, puisque Starbucks s’est engagé dans la même voie. Le combat mené par de nombreuses associations est double, car d’une part il s’agit de ne pas confronter les enfants à la pornographie, mais il s’agit aussi de lutter contre la pédopornographie, car d’après ces associations, de nombreux délinquants sexuels profitent de l’anonymat des connexions Wi-Fi dans des endroits publics pour consulter ce genre de sites web et surfer sous les radars des autorités.

Source


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. meeeerdum jean luc lahaye ne pourra plus chater avec ses petites amies en sirotant un cappuccino ?

Send this to a friend