Suivez-nous

Startups

WorldRemit lève 175M$ pour faciliter les transferts vers les pays émergents

WorldRemit annonce un méga tour de table pour financer son développement. La pépite des transferts d’argent s’appuie sur ses investisseurs historiques pour cette nouvelle levée de fonds.

Il y a

le

WorldRemit
© WorldRemit

Le marché des transferts d’argent de migrants vers leurs familles dans les pays en développement (également appelé « remittance ») se développe de manière exponentielle, et il aurait atteint les 529 milliards de dollars en 2018 selon les chiffres communiqués par la Banque Mondiale.

Au delà des acteurs gigantesques comme Western Union, MoneyGram ou les banques plus classiques, on a pu voir émerger ces dernières années quelques belles pépites à l’instar des WorldRemit ou Transferwise. Si Transferwise appartient désormais au cercle des licornes de la fintech avec une valorisation proche des 3,5 milliards de dollars, WorldRemit se positionne légèrement en dessous. Sa nouvelle levée de fonds, d’un montant de 175 millions de dollars, lui permettrait d’atteindre une valorisation supérieure à 900 millions de dollars, croit savoir TechCrunch.

WorldRemit atteint les 4 millions de clients

Si WorldRemit connait un succès aussi fort, c’est parce que la jeune pousse est parvenue à améliorer les éléments essentiels du transfert d’argent à l’international : la société britannique offre non seulement des commissions plus faibles que la moyenne sur les transactions internationales, mais elle est aussi plus rapide et plus efficace.

Elle permet aujourd’hui d’envoyer de l’argent depuis 50 pays « émetteurs » en sachant que les Etats-Unis représentent son plus grand marché) vers 150 pays « destinataires » – soit quasiment tous les pays du monde. D’un pays à l’autre, les clients peuvent soit retirer leur argent en espèces, soit via des dépôts bancaires, ou soit via un portefeuille mobile. Aujourd’hui, elle compte plus de 4 millions de clients à son actif – et vise désormais les 10 millions d’utilisateurs à l’horizon 2020. Elle affirme aussi vouloir déployer son offre auprès d’un public de petites et moyennes entreprises, au delà du transfert entre particuliers.

Sur ce nouveau tour de table, WorldRemit bénéficie d’un nouveau soutien de ses partenaires historiques TCV, Accel et Leapfrog. Elle aura donc levé pas moins de 386 millions de dollars depuis sa création en 2010. La précédente levée de fonds (Série C) avait permis à la fintech anglaise de lever 40 millions de dollars pour une valorisation à 670 millions.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests