Writely : Word live ou sexy Wiki ?

Writely
Les concepteurs de Writely auraient-ils inventé Word Live avant Microsoft ? Ou alors une sorte de WIKI new look avec plein de fonctions pratiques et faciles à utiliser ?

Writely
Les concepteurs de Writely auraient-ils inventé Word Live avant Microsoft ? Ou alors une sorte de WIKI new look avec plein de fonctions pratiques et faciles à utiliser ?

Writely est un traitement de texte en ligne, gratuit (et seulement en anglais pour le moment) qui se présente comme une page Word mais qui fait beaucoup plus. Avec Writely, une fois enregistré (ça prend exactement 3 secondes et 48 dixièmes), vous allez pouvoir :

  • créer un document texte avec mise en page enrichie et illustrations comme avec n’importe-quel traitement de texte évolué
  • importer un document Word directement dans l’interface et l’éditer
  • publier le document en ligne sans restriction ou le rendre seulement accessible à un groupe d’invités que vous sélectionnez en indiquant leur adresse email (ils recevront une notification avec le lien pointant directement sur le document)
  • donner ou pas des droits d’édition aux visiteurs du document
  • prévisualiser le document au format page web
  • accéder à son code HTML (et oui c’est pas Word, c’est du web sauce Ajax)
  • générer vos propres tags par document publié
  • publier directement le document créé sur votre blog, il sera converti automatiquement en billet mis en forme (fonctionne avec Blogger, LiveJournal et quelques autres plateformes, mais peut être adapté selon l’API de votre système de blog)
  • exporter le document au format Word ou Zip pour l’enregistrer sur votre disque dur
  • chaque document génère son propre flux RSS et son évolution peut donc être suivie via un agrégateur
  • plusieurs personnes peuvent travailler simultanément sur le même document, la liste des intervenants live apparaissant alors en temps réel en pied de page
  • Writely est maintenant directement importable dans Netvibes. Si vous avez un compte Writely, vous pouvez accéder directement à vos documents à partir de votre interface Netvibes comme n’importe-quel autre module de page Netvibes !
  • d’autres fonctions sont proposées, voir les explications détaillées ici

C’est très bien tout ça mais à quoi à ça sert ?
Writely optimise le travail collaboratif sur un même document : au lieu de travailler chacun de son côté sur un texte et s’adresser par email le bazar en pièce jointe jusqu’à ce que plus personne ne sache quelle est la bonne version, vous travaillez sur Writely et vous faites évoluer votre présentation sans avoir à vous soucier de qui fait quoi quand et qui a oublié le document final pour la présentation devant le board de 25 actionnaires blasés.
Et si vous travaillez seul, c’est également un bon moyen d’avoir toujours vos sources sous la main, accessibles de n’importe machine connectée au web. Rien que pour ça je trouve le truc génial et je l’ai déjà adopté : c’est parfait pour les têtes-en-l’air comme moi.

Seul petit bémol : Writely perd le pied de page de mon document Word lors de l’édition et lros de l’enregistrement/export au format Word, c’est également l’en-tête de page qui disparaît. Mais c’est une version beta et je n’ai pas trouvé d’autre bug.


Nos dernières vidéos

12 commentaires

  1. Effectivement Mehdi, merci pour l’info, ça n’a pas l’air mal non plus, mais c’est du Java et ça ça me fait un peu peur (temps d’exécution, ressources requises, lourdeur…). Mais je testerai à l’occasion.

  2. J’ajouterais quelquechose : Writely est un service parfait pour bosser sur des documents à plusieurs mais pour gérer ses documents perso en ligne, il y a aussi online.thinkfree.com/ qui semble plus complet. C’est même une vraie suite office en ligne avec des équivalents de MS Word, Excel et Powerpoint. L’interface graphique est très réussie, la gestion des dossiers et fichiers est intuitive et tout ça a l’air compatible avec MS Office. Je n’ai pas encore vraiment testé mais ça a l’air très bien.

  3. Très bien writely, fantastique ces applis ajaxé. Mais quid de la confidentialité et de la sécurité ?
    C’est un coté du concept qu’on passe souvent sous silence.
    Un jour on va découvrir une crasse et peut etre que tout va s’écrouler ?

  4. > Mazu : tu soulèves une vraie interrogation, qui est effectivement souvent passée sous silence (serait-il tabou de parler de sécurité quand on parle de web 2.0 ?). Personnellement je n’ai pas les compétences suffisantes pour juger de ce genre de problématique, et je m’en remets donc au bon sens sur lequel je compte de la part des développeurs et éditeurs de ce type de solutions. En gros j’ai tendance à faire confiance à priori, jusqu’à ce qu’on me prouve que je cours un risque sérieux de malveillance. Je n’ai pas d’autre réponse.

Répondre