Wysips, une startup française, primée au CTIA d’Orlando

Quand les frenchies se font remarquer pour une innovation technologique au pays des startups, cela mérite bien un coup de projecteur. C’est ce qui vient d’arriver à Wysips, une entreprise française spécialisée dans le photovoltaïque « mobile ».

Quand les frenchies se font remarquer pour une innovation technologique au pays des startups, cela mérite bien un coup de projecteur. C’est ce qui vient d’arriver à Wysips, une entreprise française spécialisée dans le photovoltaïque « mobile ».

WYSIPS (What You See Is Photovoltaic Surface) a été primée cette semaine lors du CTIA Wireless à Orlando (Etats-Unis), concours international de l’innovation mobile qui récompense chaque année les projets les plus innovants en matière de technologie mobile. L’entreprise française, créée en 2009, a remporté le premier prix dans la catégorie “Enterprise & Vertical Market: Green Telecom & Smart Energy Solutions, Apps & Hardware”.

Le procédé présenté permet d’intégrer un film photovoltaïque transparent sur les écrans de téléphones mobiles pour produire de l’énergie afin de recharger l’appareil de façon autonome. Le procédé lenticulaire récompensé inclut des cellules solaires photovoltaïques dans un film transparent suffisamment fin (100 microns) pour ne pas perturber le fonctionnement de la couche tactile, et sans incidence sur la luminosité. Le film est donc une sorte de protection d’écran comme celles que nous connaissons sur nos mobiles tactiles, mais qui produit de l’électricité.

Selon Ludovic Debois, Président de WYSIPS, « il faut 6 heures à la lumière du soleil pour recharger sa batterie complètement et un peu plus longtemps sous une lampe ». Le produit ne permet donc pas la création d’un smartphone auto-suffisant en énergie, mais pourrait prolonger l’autonomie et réduire le nombre de fois qu’il est nécessaire de brancher son appareil sur une prise secteur.

Une technologie qui permettrait à terme de nombreuses applications, pas seulement sur les mobiles, mais également sur les tablettes, ordinateurs portables, panneaux publicitaires, voitures, bateaux… Tous les écrans à terme pourraient produire de l’énergie. On imagine par conséquent la taille du marché potentiel qui pourrait s’ouvrir à la jeune société française…


frenchweek Booster la visibilité de son application iPhone avec Appsteur Cet article est publié dans le cadre de la French Week. Pour en savoir plus.

.


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Pingback: Tops-flops people : Hugh Laurie, Rihanna, Jamiroquai, Serena Williams | Cure Effexor

  2. C’est surtout qu’on pourrait équiper les baies vitrées et autres fenêtres.
    Mais bon, tant que le photovoltaïque traînera son rendement sous les 20%, bof, bof : pas rentable.
    Db

  3. Pingback: WYSIPS ? What You See Is Photovoltaic Surface | Globule vert

  4. Pingback: wysips sur pressecitron.com

Répondre