xFruits de printemps

Le spécialiste du brassage de RSS xFruits (déjà évoqué ici et ici) annonce deux nouvelles briques dans sa collection déjà bien garnie d’agrégateurs : RSS to Voice, qui vocalise le texte des articles contenus dans un flux RSS, vous permettant d’écouter vos flux, soit à l’aide d’un Dewplayer intégré directement dans la page sous le

Le spécialiste du brassage de RSS xFruits (déjà évoqué ici et ici) annonce deux nouvelles briques dans sa collection déjà bien garnie d’agrégateurs :

  • RSS to Voice, qui vocalise le texte des articles contenus dans un flux RSS, vous permettant d’écouter vos flux, soit à l’aide d’un Dewplayer intégré directement dans la page sous le titre de l’article, soit sous forme de podcast. J’apprécie particulièrement ce genre d’application, que propose déjà un service comme Readspeaker dans une forme un peu différente, d’autant que d’autres déclinaisons sont possibles :
    • une sortie web : vous disposez de la possibilité à partir de votre navigateur internet de voir et d’écouter vos contenus
    • une sortie mobile : vous accéder au sommaire des différents articles, vous décidez ensuite de les écouter en fonction de votre intérêt
    • une sortie qui vous permet d’ajouter votre vFruit à une application pour lecteur mp3
    • et enfin une sortie qui ajoute votre vFruit à une page de démarrage.

Xfruits RSS to voice

J’ai testé, en créant mon VocalFruit, et j’émettrais cependant quelques réserves, probablement imputables à la récence du service :

    • le processus de création de son service vocal est un peu compliqué, et légèrement longuet
    • une fois son RSS to Voice créé, il n’est pas public, contrairement aux autres modules : seul son créateur y a accès, à l’aide d’un login/mot de passe. Vous ne pourrez par conséquent pas entendre cet article par exemple, ni l’inscrire dans votre agrégateur (et moi non plus d’ailleurs). Je n’ai pas trop compris pourquoi. En fait je n’ai pas compris s’il s’agit d’un service donnant accès à votre blog en format vocal ou s’ils s’agit d’un service privé vous permettant de récupérer le contenu de votre agrégateur en audio.
    • le service est payant, un crédit de 100 unités de vocalisation m’a été alloué au départ pour que je puisse tester, mais si je veux recharger celui-ci je ne sais pas où m’adresser ni à quel tarif. Mettons aussi cela sur le compte de la jeunesse du service.
    • l’icône Podcast ne fournit pas un flux mais pointe sur le fichier mp3 : il ne s’agit donc pas d’un podcast à proprement parler puisqu’on ne peut pas s’y abonner.

  • MAIL to RSS vous permet d’accéder à vos e-mails non encore lus, dans n’importe quel système d’information compatible RSS. Le module se connecte à votre boîte mail (compatible POP3 et IMAP4 et Gmail) et en convertit le contenu en format RSS. Grâce à ce nouveau système beaucoup d’avantages s’offrent à vous, parmi lesquels :
    • la possibilité de générer un document PDF regroupant vos e-mails (grâce à notre brique "RSS to PDF")
    • la portabilité vers un mobile (grâce à notre brique "RSS to Mobile") 
    • et surtout la possibilité d’accéder à vos e-mails dans votre "Start-Page" préférée (j’ai testé dans Netvibes, ça fonctionne et ça me para^t être une fonction plutôt pratique).

Xfruits Mail to RSS

En continuant à malaxer le RSS sous toutes ses formes, xFruits continue à innover et je sais suite à certains contacts que j’ai eus récemment que d’autres acteurs vont prochainement proposer d’autres applications à base de RSS.

Le RSS, bientôt un media à part entière ?


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. François Colin on

    Utilisateur de x-fruits, j’avais proposé sur mon blog, outre le flux rss traditionnel, la version PDF. Partant du principe que la version 7 d’Adobe Reader permettait la lecture audio (text to speech). J’ai constaté que cela était désactivé dans l’offre x-fruits, ce qui est normal si il propose ce nouveau service audio. Par contre en passant par le service RSS2PDF, les lecteurs-abonnés peuvent enregistrer le fichier et le faire lire en audio par Areader.
    Pour autant, au dela de la performance technique, vu que les posts contiennent de plus en plus d’images, de vidéos, de sons, l’offre audio risque d’être limité aux seuls « rédacteurs ». Qu’en pensez vous ?

  2. Pingback: Pourquoi une PME doit avoir un blog : 10 raisons concrètes | Presse-Citron

  3. Pingback: blog tootmark » Pourquoi une PME doit avoir un blog : 10 raisons concrètes

  4. Pingback: Blue-Blog » Pourquoi une PME doit avoir un blog : 10 raisons concrètes

Répondre