Connect with us

Réseaux sociaux

YouTube en guerre contre les adeptes du bouton « Dislike »

YouTube cherche un moyen de limiter l’utilisation (abusive) du bouton « Dislike ».

Il y a

le

YouTube Premium

YouTube : les « dislikes » en question

La plateforme YouTube (qui fêtera ce 14 février ses 14 années d’existence), propose depuis toujours d’apposer des précieux « likes » sur les vidéos que l’on aime. Contrairement à Facebook, YouTube propose également un bouton « dislike », pour au contraire signaler une vidéo sans intérêt. Un temps très appréciés, les fameux pouces verts et pouces rouges de l’époque semblent aujourd’hui poser quelques soucis à Google.

Honor Honor View 20 au meilleur prix
 Rueducommerce

En effet, en fin d’année dernière, YouTube lançait sur sa plateforme une vidéo « Rewind », censée célébrer le meilleur de l’année écoulée. Une vidéo qui fera date dans l’Histoire de la plateforme, puisque cette dernière est rapidement devenue la vidéo la plus « dislikée » de tous les temps…

YouTube Rewind 2018

Du côté de chez Google, on tient à réagir, et on réfléchit actuellement à une manière d’éviter le phénomène de « dislike mob« . Ce dernier s’apparente à ce que l’on retrouve par exemple chez Steam avec le « review bombing« , soit une armada d’internautes qui spamment le bouton « dislike » pour nuire à une vidéo ou à une chaîne. Ainsi, une vidéo avec un large taux de dislikes ne sera pas « recommandée » par l’algorithme YouTube, ce qui peut évidemment avoir de lourdes conséquences pour une petite chaîne.

Google vous demande de vous arrêter !

A l’heure actuelle, selon Tom Leung, directeur de projets, les solutions sont en cours de discussion. En attendant, ce dernier indique que les créateurs de contenus peuvent toujours passer par la case Options, et indiquer ne pas vouloir afficher par défaut les likes/dislikes sous ses vidéos, comme on peut le faire pour les commentaires. A terme, YouTube pourrait « compliquer » un peu la manière d’attribuer un dislike à une vidéo, avec par exemple des informations supplémentaires à renseigner, ou même imposer un certain temps de visionnage avant d’apposer un like/dislike.

YouTube-PresseCitron

Selon le YouTuber Vaping Biker : « Ce serait bien que la vidéo ne puisse pas être appréciée ou détestée sans que le spectateur regarde 50% de la vidéo, que l’option soit grisée jusqu’à ce que 50% soit atteinte. » Affaire à suivre donc.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests