Google Chrome devient plus rapide… grâce à Microsoft

Microsoft a mis à disposition des développeurs un outil qui permet d’optimiser le fonctionnement des logiciels et Google en a profité pour augmenter les performances de son navigateur Chrome.

google-chrome-plus-rapide-microsoft0

Microsoft est revenu au premier plan sur le marché des navigateurs avec Edge mais le successeur d’Internet Explorer a bien du mal a grappiller des parts à Chrome et la situation pourrait perdurer ces prochains mois. En effet, les développeurs de Chromium, le navigateur libre sur lequel est basé Google Chrome, ont annoncé sur leur blog avoir amélioré de manière significative les performances de Chrome sous Windows grâce une technologie mise à disposition par Microsoft.

Google rend Chrome 15 % plus rapide sur Windows !

Google explique qu’il utilise l’outil PGO (Profile-guided optimization) du géant de Redmond depuis Chrome 53 avec un gain de performance de l’ordre de 15%. Dans le détail, on apprend que les pages ouvertes dans un nouvel onglet se chargent 14,8% plus vite, les nouvelles pages se chargent 5,9% plus vite et le temps de lancement du navigateur est lui aussi plus rapide de 16,8%.

Des améliorations non négligeables dont profitent les versions 64 bits depuis Chrome 53 et la version 32 bits depuis Chrome 54 et qui pourraient lui permettre de conserver son titre de navigateur le plus utilisé au monde glané il y a quelques mois.

google-chrome-plus-rapide-microsoft

Merci qui ? Merci Microsoft

Une bonne nouvelle pour Google qui peut remercier Microsoft d’avoir mis à disposition son outil alors que la concurrence fait rage entre les navigateurs. La firme de Redmond n’hésite pas à utiliser son système d’exploitation Windows 10 pour pousser les utilisateurs à basculer vers Edge et les deux géants s’étaient lancés quelques piques au sujet de la consommation d’énergie. Microsoft avait expliqué que Chrome vidait plus rapidement la batterie des ordinateurs portables et que son navigateur permettait d’obtenir « jusqu’à 36% de temps de surf supplémentaire », une attaque qui a poussé Google a répondre avec un test vidéo.

Il faudra toutefois en faire plus pour détrôner Chrome,  le navigateur de Google progresse aussi rapidement que son numéro de version et sa part de marché frôle les 55% selon NetMarketShare.

(Source : Chromium / Crédit Image : Pixabay)


Un commentaire

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
representation-de-google-play
Google entre en guerre contre les fraudeurs du Play Store

Google sera plus ferme vis-à-vis de ceux qui manipulent leurs positionnements sur le Play Store.

Fermer