Virgin galactic pourra envoyer ses premiers touristes dans l’espace dès 2017

Si vous aviez gardé environ 230000 euros dans votre cochon ou sous votre matelas en attendant le moment où il serait possible d’aller dans l’espace, vous allez pouvoir payer votre billet très bientôt. Virgin Galactic a obtenu la licence de la FAA pour des vols touristiques dans l’espace.

Virgin Galactic dévoile le SpaceShip Two

Il ne faudra pas attendre très longtemps puisque cette licence pour des vols sub-orbitaux est valable à partir de 2017. Richard Branson est sans doute le plus heureux d’obtenir ce précieux sésame vers l’espace, lui qui porte ce projet colossal depuis 2002. Les premiers voyages touristiques spatiaux devraient être accessibles dès 2017, de quoi satisfaire les rêves de nombreuses personnes.

Virgin Galactic obtient son sésame vers l’espace

La FAA a été redoutable avant de délivrer cette autorisation de voler vers l’espace, elle a scruté les moindres détails de conception du vaisseau SpaceShip Two, analysé les trajectoires de vols, chaque aspect de la sécurité en demandant régulièrement de renforcer certains points. Finalement après des années de perfectionnement et d’optimisation, Virgin Galactic a rempli son pari.

Concrètement les futurs touristes spatiaux devront passer trois jours au sol à suivre une formation rigoureuse, signer le gros chèque avant de monter, puis ensuite profiter d’un vol à 80.000 mètres d’altitude. A cette altitude, les touristes pourront savourer la sensation de l’apesanteur et avoir un point de vue impressionnant sur la terre et sur l’espace. Petite astuce pour les premiers à s’asseoir dans SpaceShip Two, prenez un carnet pour faire signer des autographes car de nombreuses célébrités seront présentes, telles que Justin Bieber, Ashton Kutcher ou encore Katty Perry.

Source


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
serie-tv
[détox] Séries TV, culture et modes de consommation

Spectateurs exigeants, culture voire addiction : les séries TV ont, au fil des années, pris de plus en plus de...

Fermer