Voiture autonome : la France se dote de son premier centre d’essai

La France se dotera elle aussi d’un centre d’essai pour les voitures autonomes et connectées. Une décision plus qu’importante, car les constructeurs français et les équipementiers cherchent eux-aussi à tirer leur épingle du jeu sur ce marché prometteur.

La france va disposer d'un centre d'essai pour voitures autonomes en 2018

Ce premier centre d’essai en France est baptisé CEVA et devrait voir le jour en 2018. Une aide de 7,4 millions d’euros a d’ailleurs été dégagée par la banque publique d’investissement Bpifrance pour que ce centre puisse voir le jour. Ce centre d’essai sera dédié principalement aux voitures autonomes et connectées et se situera dans l’autodrome de Linas-Montlhéry, à quelques kilomètres de Paris.

La France se dote d’un centre d’essai pour les voitures autonomes

Le centre d’essai CEVA pour les voitures autonomes est un projet qui a été porté par l’UTAC CERAM et son PDG Laurent Benoit a indiqué : « Ces nouvelles installations seront un atout de poids pour accompagner la révolution de l’automobile autonome et connectée. L’aide conséquente apportée par l’État nous permet de dimensionner notre projet au meilleur niveau mondial ».

La banque publique d’investissement Bpifrance a expliqué : « CEVA répond à une volonté partagée par les constructeurs, équipementiers et entreprises innovantes de mutualiser des moyens d’essais complets dédiés aux véhicules autonomes pour développer leurs synergies et accélérer leurs développements ».

Bpifrance a également déclaré sur le CEVA : « il contribuera à propulser l’industrie automobile française au rang d’acteur majeur de la conception et de la mise au point des véhicules autonomes et connectés », ajoutant : « il s’agira d’infrastructures et de compétences uniques en France, qui offriront aux constructeurs et équipementiers la possibilité de développer et de tester en toute confidentialité les systèmes d’intelligence embarquée en conditions d’utilisation urbaine, routière et autoroutière ».

Une nouvelle qui sera très bien accueillie par le secteur, car ce projet bénéficiera à l’ensemble de la filière automobile française, aussi bien chez les constructeurs, que chez les équipementiers.

Source


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Découverte du virus Rombertik par Cisco
Plus d’un million de comptes Google touchés par un malware. Le vôtre est-il concerné ?

Android est victime d’une nouvelle menace appelée Gooligan. Plus d’un million de comptes ont déjà été affectés.

Fermer