YouTube Red, le nouvel abonnement qui devrait inquiéter Netflix et Spotify

Spotify et Netflix devraient s’en méfier.

Comme vous le savez peut-être déjà, cette année, Apple a lancé le service de streaming Apple Music qui, en l’espace de quelques mois, a réussi à dépasser Deezer en termes de nombre d’utilisateurs. Des sources évoquent également la préparation d’un service de streaming vidéo par la firme de Cupertino.

Et par ailleurs, Google vient de lancer une nouvelle offre pour YouTube appelée YouTube Red (à ne pas confondre avec le site porno Red Tube). Et d’ici la fin de l’année, il va lancer l’application YouTube Music. Sur le long terme, tout cela pourrait menacer Netflix et Spotify.

YouTube Red : un YouTube payant, sans pubs et avec des contenus originaux

On savait depuis un moment que Google prépare une version payante de son service de streaming vidéo. Et c’est hier soir que la firme de Mountain View a annoncé celui-ci.

YouTube Red sera disponible aux Etats-Unis à partir du 28 octobre et selon AFP, un déploiement international serait déjà envisagé pour l’année prochaine.

Pour 9,99 dollars par mois, l’utilisateur accède aux vidéos sans voir de publicités. Mais les avantages de la nouvelle offre payante de Google ne se limitent pas à cela puisqu’elle permettra également aux utilisateurs de l’application YouTube de télécharger des vidéos pour les visionner lorsqu’ils seront hors-connexion.

De plus, YouTube Red permettra aussi d’accéder à des contenus exclusifs qui ne seront donc pas accessibles pour les utilisateurs de l’offre gratuite. Comme l’explique Google, ces créations originales seront des séries et des films.

Ces contenus n’arriveront que l’année prochaine. Mais on a d’ores et déjà quelques synopsis et parmi les stars de YouTube qui ont embarqué dans cette aventure, on peut citer PewDiePie, Fine Brothers Entertainment ou encore Tobuscus. C’est surtout cette partie qui pourrait être inquiétante pour Netflix.

YouTube Music et Google Play Music en prime

YouTube Red est un abonnement qui permet d’accéder à des fonctionnalités premium. Quant à YouTube Music, c’est une application YouTube qui a été optimisée pour les contenus musicaux (surtout au niveau des recherches et des recommandations) et qui devrait être accessible à tous les utilisateurs de la plateforme. Elle sera lacée avant la fin de l’année.

Cependant, les utilisateurs payants (les abonnés de YouTube Red) auront droit à quelques fonctionnalités additionnelles, comme la possibilité d’écouter la musique en arrière-plan (donc plus besoin de Spotify ni d’Apple Music) et bien entendu, la possibilité de sauvegarder les clips vidéo pour les écouter hors-connexion.

Et ce n’est pas tout. En plus de permettre aux utilisateurs de profiter d’avantages premium sur YouTube et YouTube Music, l’abonnement Red de Google permettra aussi de profiter du catalogue de Google Play Music.

Il reste à savoir si YouTube Red séduira les foules. Ce qui est certain, c’est qu’il s’agit d’une claque pour quelques services de streaming payants.


12 commentaires

  1. Pingback: YouTube Red, le nouvel abonnement qui devrait inquiéter Netflix et Spotify - Linkeol, L'actualité des entreprises en France

  2. > Mais on a d’ores et déjà quelques synopsis et parmi les stars de YouTube qui ont embarqué dans cette aventure, on peut citer PewDiePie, Fine Brothers Entertainment ou encore Tobuscus. C’est surtout cette partie qui pourrait être inquiétante pour Netflix.

    Oh oui Netflix doit trembler, attention PewDiePie, … sérieusement on compare pas la qualité des séries Netflix avec ce que fait PewDiePie. Le contenu que veux créer youtube est complètement différent de celui de netflix.

    • Pas en terme de qualité c’ est certain, mais en terme de vue et donc d’argent pour youtube. De plus je crois que l’article parlait de l’inquiétude des viewers, si certains créateurs YouTube passent du côté payant de la force.

  3. 10€/mois pour avoir juste les pubs en moins…. ca fait plouf. Pour le telechargement, il suffit de marquer « telecharger video youtube » sur google et on a l’option gratuite 🙂
    Non, il faut vraiment qu’ils aient du catalogue plus sérieux pour avoir l’ambition de concurrencer Netflix.

    • Si vous aviez lu l’article au complet, vous auriez compris que cela inclus un abonnement à Google Play Music (concurrent de Spotify). Google Play Music coûte initialement 9.95$/mois. Donc, Google ne fait qu’inclure YoutubeRed à l’abonnement Google Play Music. On peut s’attendre a une symbiose entre les 2 plateformes ce qui va être génial ! C’est Spotify qui aura le plus mal, je suis déjà client de Play music donc c’est une très bonne nouvelle !

      • J’ai lu l’article au complet, mais a en croire la totalité des autres commentaires, le problème ne vient pas de moi… tout le monde a compris la meme chose a priori. Mais les gens sont betes, c’est vrai.

      • Désolé Yohann, je l’avais aussi perçu comme ça, dix balles pour quick la pub et du contenu 🙂
        Si ça prend GMusic, c’est déjà (un peu) plus concurrentiel c’est vrai. Faudra voir le contenu, si y’a accès aux vidéos/films de Google Play Vidéo là … mmmh …

  4. 10€ ils sont sérieux?
    Je n’ai pas de pubs sur Youtube, et le contenu l’on peut aisément le télécharger pour le regarder ultérieurement.

    Quant aux contenus originaux, il sera toujours possible de les voir autrement si tant est que l’on le veuille vraiment…

  5. Euh … la pub, je la contourne, et le contenu … comparativement à Netflix (ou j’ai un abo), j’attends de voir et, à mon avis, suis pas prêt de changer de crèmerie 😉

  6. Mais quelle arnaque. Et il y a des pigeons qui vont payer pour ça.
    Pour la musique en arrière plan il y a des applications gratos pour ça.

  7. Il devrait inclure le catalogue Google play vidéo.
    Youtube + Google music + google play vidéo …….et la on aurait vraiment l’abonnement qui aurais la concurrence.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
zest sedona
Conférence Zest Innovation par Sedona le 5 novembre : focus sur la robotique et la data

Nos amis de Sedona organisent la quatrième édition de leur rendez-vous "Zest". Au programme : robotique et data. Inscrivez-vous vite,...

Fermer