CES 2018: découvrez le masque d’auto-hypnose connecté de DreaminzZz

C’est un masque connecté un peu particulier qui débarque au CES 2018. Hypnos, le produit de DreaminZZZ mise sur l’hypnose pour vous soigner.

Hypnos de Dreaminzzz

Le sommeil connecté est un véritable filon. On veut tous dormir sereinement et les industriels l’ont bien compris en nous proposant toujours plus de gadgets et d’accessoires destinés à améliorer la qualité de notre sommeil. Le CES 2018, sera l’occasion de découvrir ou de redécouvrir le casque connecté Hypnos, conçu par l’entreprise DreaminZZZ basée à Avignon.

Dreaminzzz, l’hypnose au service du sommeil

Destiné à la fois au marché professionnel et au grand public Hypnos est un équipement sans plastique et avant tout confortable. Son objectif principal est la rééducation au sommeil. Stimulus visuels et leds sont utilisés pour favoriser l’endormissement.

Toutefois, ses deux créateurs se projettent déjà plus loin avec la possibilité de toucher des secteurs plus large que le simple sommeil. Au programme : tabac, grignotage, gestion de la douleur… « Dans cette configuration, on branche les écouteurs, une voix guide le sujet dans une métaphore qui va l’amener à visualiser. Par exemple, une séance sur la gestion de la douleur qui l’invite à un voyage en Inde… » explique Guillaume Gautier l’un des fondateurs interrogé par la Tribune.

Le CES 2018 pour toucher de nouveaux marchés

La bonne nouvelle, c’est que Hypnos n’est pas un accessoire totalement farfelu. Commercialisé depuis plusieurs mois chez Nature et Découverte, il est aussi présent depuis mi-décembre chez Boulanger. Surtout, il peut s’appuyer sur une véritable reconnaissance scientifique.

« Depuis deux ans et demi, des professionnels (chirurgiens, dentistes, kinésithérapeutes…) et établissements de santé utilisent Hypnos comme outil de lutte contre la douleur, en prévention de l’anxiété, pour améliorer le sommeil… Ils ont pu évaluer son efficacité » conclut-il.

Pourquoi venir se présenter au CES 2018 dans ce cas ? Pour toucher un public plus large, spécifiquement dans les pays sensibles à la thématique de l’hypnose. Mais surtout, parce qu’il faudra faire traduire les contenus en langue anglaise et s’attaquer à de nouveaux marchés pour toucher toujours plus de monde. Un investissement qu’il ne sera possible de justifier que si la demande est au rendez-vous.


Un commentaire

  1. Ça ne semble pas tout à fait nouveau, il y a plus de 20 ans, mon père alors psychothérapeute utilisait une machine composée d’un lecteur cassette et d’un masque (type masque de ski avec des leds à l’intérieur).
    On s’allongeait pour une demie-heure avec le masque sur les yeux et les écouteurs… a priori cela s’était avéré efficace sur certains de ses patients (pour arrêter de fumer, perdre du poids ou reprendre confiance en soi).
    Je l’avais moi-même testé mais sans grand résultat 🙂

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.