40 publicités choquantes et dérangeantes

Ames sensibles s’abstenir. Quand il s’agit de faire passer un message choc, généralement sur la santé, l’écologie ou l’humanitaire, les anglo-saxons ne s’encombrent pas trop de circonvolutions littéraires et vont droit au but. Le but, justement ? Choquer pour réveiller les consciences. Voici quarante publicités choquantes, compilées récemment par SmashingApps, dont certaines risqueraient bien de

Ames sensibles s’abstenir. Quand il s’agit de faire passer un message choc, généralement sur la santé, l’écologie ou l’humanitaire, les anglo-saxons ne s’encombrent pas trop de circonvolutions littéraires et vont droit au but. Le but, justement ? Choquer pour réveiller les consciences.

Voici quarante publicités choquantes, compilées récemment par SmashingApps, dont certaines risqueraient bien de vous couper l’appétit, sinon le sommeil. J’ai sélectionné pour vous tout à fait subjectivement les dix que je trouve les plus dérangeantes, le reste est à voir sur SmashingApps.

Que l’on aime ou que l’on trouve ces messages outranciers et inefficaces, saluons au passage les prouesses des virtuoses de Photoshop qui ont réalisé certains de ces trucages.


35 commentaires

  1. Effectivement les anglo-saxons n’ont pas notre attachement à « protéger les âmes sensibles. »
    Est-ce notre illusion que les français sont intelligents et qu’ils comprendront si on leur explique simplement, qu’il est inutile de choquer.
    Mais est-ce plus efficace, l’approche anglo-saxone ?
    Ou les deux sont vouées à l’échec car chacun pense que le message ne le concerne pas ?

  2. valérie TROIS de MAUREVERT le

    Images bien travaillées, c’est clair mais campagnes efficaces, rien n’est moins sûr…quand ce n’est pas contre productif, ce qui est plus grave. Car il convient de ne jamais oublier que ces images provoquent le dégoût à 76% plutôt que la peur. Quand on sait que la réaction de dégoût contribue à faire faire une réaction de blocage au message par notre petit cerveau…Mais bon, les agences aiment se faire plaisir, pour la beauté du geste et objectivement se contrebalancent souvent des impacts.

  3. Franchement, je doute de l’efficacité de ces images chocs… chez nous. La création et les réactions passeraient avant le message qui souhaite être véhiculé. Je ne pense pas que l’on fera reculer le traffic d’animaux avec cette valise sanguilonante, même si d’un point de vue créatif, je trouve cela très bon.

  4. Oui c’est bien gentil de se faire plaisir avec des campagnes choc, mais au final le but d’une pub c’est quoi ? Juste de choquer ou de faire entrer un message dans nos cerveaux ramollis ?
    Car si je dis « le juste prix », tout le monde dit But, ou alors Zéro tracas zéro blabla…
    Comme quoi ce ne sont pas les plus belles pubs ou les plus choquantes qui sont les plus efficaces mais bien souvent les plus connes.
    Souvenez vous pour les plus vieux d’entre vous, l’histoire du « demain j’enlève le bas », c’était pour quel annonceur ?
    Et oui, tout le monde a oublié.
    Donc tes pubs sont bien « gentilles », mais passé le « oh la vache », il ne reste plus rien et tout le monde reprend sa vie…

  5. On peut débattre des heures sur l’efficacité de ces pub chocs.
    Le débat ne date d’ailleurs pas d’hier, ça doit bien faire 15 ans cela revient régulièrement sur le tapis.

    Ce que je trouve le plus choquant c’est que ces images touchent aussi nos enfants, sans distinction d’âge, qui n’ont surtout pas besoin de cette violence en guise de pédagogie.
    S’ils n’y avait que cela me répondrez-vous…

  6. On est tellement habitué aux « images choc » qu’elles ne font pas un gros effet. Il suffit de regarder un dessin animé pour enfants à 18h pour voir en 5 min 14 corps exploser, certains assez spectaculairement (le reste d’une façon normale: tronçonneuse, courant électrique, …). Ah, les bons temps de Goldorak 🙂

    Ce qui me parle plus ce sont les images jouant sur l’émotion non-violente (le #7 de l’UNICEF en est un exemple)

  7. Bonjour

    Pour celles et ceux qui se posent la question de l’efficacité de la publicité « trash », posez-vous d’abord cette question : est-ce que vous, vous êtes sensibles à la publicité en général ?

    Moi : définitivement NON. Alors choquante ou pas, perso ça me laisse de marbre.

    Mais j’imagine que ce n’est certainement pas le cas de tout le monde. Donc je suis plutôt favorable à ce genre de campagne (d’autant plus en faveur de la protection animale / environnementale !)

  8. Pingback: Les incontournables de la semaine du 22 Novembre 2010 | La Blogule de STONEPOWER - Agence Digitale Marseille

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies