Suivez-nous

Tech

À 14 ans, elle crée un système innovant contre les angles morts au volant

Une adolescente américaine est parvenue à résoudre un problème largement ignoré par les constructeurs automobiles.

Il y a

  

le

 
angles morts
© Societyforscience

Le talent n’attend pas pas le nombre des années. Alaina Gassler, une américaine de 14 ans, a fait sienne la citation de Corneille en proposant une innovation que l’on peut qualifier de géniale. L’adolescente vient en effet d’imaginer un système permettant de supprimer les angles morts au volant. C’est d’autant plus remarquable, que ce problème très gênant pour les conducteurs n’a jamais vraiment préoccupé les constructeurs auto.

Son projet intitulé « Améliorer la sécurité automobile en éliminant les angles morts », repose sur des technologies assez simples, encore fallait-il y penser. Le dispositif est conçu autour d’une webcam, d’un projecteur et de matériaux imprimés à partir d’une imprimante 3D. Rien d’inabordable selon Mashable qui précise que tous les objets utilisés sont trouvables sur n’importe quel site de matériel électronique. Une fois ce dispositif installé, la personne au volant a une vue très nette sur l’extérieur du véhicule, comme si le montant de pare-brise de la voiture était transparent.

Le système pourrait donner des idées à l’industrie automobile

La conception de cette nouvelle technologie n’a toutefois pas été de tout repos pour l’adolescente. Si l’image était très nette pour le conducteur, le trajet devenait invivable pour le passager sur sa droite. « Pendant les tests, j’étais assise sur le siège passager de la voiture et la lumière du projecteur m’a donné mal à la tête », précise-t-elle. Le problème a depuis été résolu par un simple remplacement matériel.

Depuis, tout semble très bien fonctionner : « Comme le conducteur a ses yeux rapprochés du projecteur, il voit une image nette et claire, quand aux passagers, ils ne voient qu’un morceau de tissu noir », souligne Alaina Gassler.

Cette invention a valu à l’adolescente le premier prix au Concours de science et d’ingénierie Broadcom Masters, avec à la clé une dotation de 25 000 dollars. Qui sait si son succès ne donnera pas des idées à l’industrie automobile qui pourrait perfectionner ce dispositif et le rendre accessible au plus grand nombre.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

12 Commentaires

12 Commentaires

  1. Dodutils

    3 novembre 2019 at 9 h 58 min

    Même principe du report de la vision que sur des tests effectués avec des camions ou l’on voyait « au travers » car les portes arrières étaient des écrans géants qui filmaient ce qui se voyait de l’autre côté (il y a eu un ou deux articles ici à ce sujet il me semble).

    Mais de là à dire « problème très gênant pour les conducteurs » franchement en 30 ans de conduite ça n’a jamais été un gros problème, il suffit de bouger la tête et c’est sûrement pour ça que les constructeurs ne s’y sont jamais intéressés.

    Mais avoir ce genre d’idée à 14 ans c’est pas mal 🙂

  2. JPB

    3 novembre 2019 at 10 h 21 min

    Je crois qu’on a pas la même définition d’un angle mort…
    Enfin c’est pas celui que j’ai appris quand j’ai passé mon permis.

    • Tod

      3 novembre 2019 at 17 h 09 min

      Bravo ! Même réflexion (si on peut appeler ça ainsi…) Afligeant le journalisme poubelle…

      • Eric

        4 novembre 2019 at 8 h 20 min

        Parler de journalisme poubelle juste parce-que vous ne savez pas ce qu’est un angle mort, sérieusement ? C’est votre commentaire qu’il faudrait mettre à la poubelle. Les ravages de l’ignorance…

        • Jean

          4 novembre 2019 at 15 h 54 min

          Il a eu tort de parler de journalisme poubelle en effet.
          Il aurait du parler de poubelle uniquement!

    • Florent Durain

      4 novembre 2019 at 8 h 16 min

      Bien sûr que c’est un angle mort ! Il ne vous est jamais arrivé de louper une voiture qui était cachée par le montant du parebrise ? Moi oui personnellement (et même en bougeant la tête). Sur le nombre de croisements que l’on rencontre dans l’année, loi de Murphy oblige, il arrive de temps en temps qu’une voiture soit cachée par ce montant.

    • Sergio

      7 novembre 2019 at 5 h 52 min

      Juste pour info, Volvo y ont pensé très très fort au moment de conception de la C30 avec des montants ajourés… mais ils se sont dit que vraiment ça n’entre valait pas la peine . Pour moi un angle mort est derrière soi faux le retro au moment où tu ne vois plus la voiture te doubler et quelle est juste la … mais les montants de pare brise aussi sont des angle morts

  3. Olivier

    3 novembre 2019 at 10 h 36 min

    Dire que les constructeurs ne s’en préoccupent pas est également incorrect. Jaguar a sorti un concept de pare-brise intelligent avec suppressions des angles morts. Cf article de décembre 2014 chez auto moto : https://www.auto-moto.com/actualite/high-tech/jaguar-land-rover-presente-pare-brise-virtuel-adieu-les-angles-morts-11384.html

  4. Cyril

    3 novembre 2019 at 18 h 11 min

    Contrairement à ce qu’affirme les autres commentaires, il s’agit d’un réel problème de sécurité qui, en tant qu’ingénieur, m’a toujours étonné. Il ne s’agit pas du seul angle mort et selon mes exigences, il s’agit de problèmes prioritaires et simples à résoudre d’où mon effarement.
    Il existe probablement d’autre solutions présentes sur quelque modèle mais la généralisation de vraies solutions me paraît indispensable aujourd’hui.
    Les affaires du diesel gate et les nouveaux venu comme Tesla ont peut-être permis à cette industrie sclérosée de se mettre sérieusement à l’innovation.

  5. Wirmish

    4 novembre 2019 at 5 h 48 min

    C’est vieux comme la Lune tout ça.
    Et un projecteur c’est nul. Mieux vaut un écran oled épousant la forme du pilier du toit.
    Il faut aussi une caméra qui filme le conducteur et un algorithme pour détecter la direction de son regard afin d’afficher la bonne section de l’image extérieure sur l’écran. Par exemple, si le conducteur regarde à gauche du pilier et passe lentement son regard vers la droite du pilier, il faut que l’image affichée sur le pilier suive le même mouvement que les yeux et la tête du conducteur.

    • Florent Durain

      4 novembre 2019 at 8 h 19 min

      Non mais bien sûr que c’est nul un vidéoprojecteur dans la voiture, la gamine présente un principe de fonctionnement, une piste de réflexion, pas un système abouti ! Elle a fait ça avec 3 fois rien elle n’est pas un industriel voyons !

  6. Laurent

    4 novembre 2019 at 10 h 36 min

    Je rebondis sur le commentaire d’Olivier, notre code de la route à même été mis à jour (en avance !) pour accepter de remplacer les rétroviseurs par des caméras avec écran intérieurs (coupant ainsi les angles morts), l’affichage sur parbrise n’étant toute fois pas encore « autorisée » (je n’ai pas trouvé). Mais cela à d’autres défauts (dont le système présenté dans l’article) en cas de forte luminosité sur les caméras ou sur la surface où l’image est projetée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests