Allumez le Contre-feux

"Donner un espace d’expression à ceux qui n’ont pas la place qu’ils méritent dans les medias traditionnels, encombrés par les sempiternelles mêmes signatures depuis 25 ans.Créer un lieu de débat offrant à chacun la possibilité de réagir à nos articles ou de contribuer au contenu, en nous soumettant un article argumenté." Du contre-feux sans Pierre

"Donner un espace d’expression à ceux qui n’ont pas la place qu’ils méritent dans les medias traditionnels, encombrés par les sempiternelles mêmes signatures depuis 25 ans.
Créer un lieu de débat offrant à chacun la possibilité de réagir à nos articles ou de contribuer au contenu, en nous soumettant un article argumenté."

Du contre-feux sans Pierre Bourdieu
Voici une promesse éditoriale qui, si elle n’est pas complètement nouvelle – voir Agoravox – n’est pas pour me déplaire.
Cette promesse est celle de Contre-feux.com, un nouveau site d’analyses et de débat interactif sur le monde contemporain. Spécialistes et internautes y présentent leurs points de vue et échangent leurs expériences dans quatre domaines : politique, économie, international et culture.

Contre-feux

Si je fais référence à Agoravox, c’est précisément parce-que Contre-feux.com est bâti sur un modèle similaire, mais que le site présente une interface plus claire, moins chargée et par conséquent plus incitative pour ceux qui souhaitent exprimer un point de vue ou publier un éditorial.
Entre blog collaboratif et portail media traditionnel, Contre-feux.com, monté sur la plate-forme Movable Type, affiche clairement ses ambitions grâce à une réalisation et un contenu de grande qualité.

La forme et le fond à égalité de traitement
L’organisation des rubriques sur la page d’accueil est à mon sens un modèle du genre, et même les espaces dédiés à la monétisation par la publicité sont parfaitement intégrés (voir à ce sujet les encarts Adsense disséminés dans la colonne centrale).
Le site est organisé en 4 grands thèmes directement liés à l’actualité (international, culture, politique, économie) auxquels s’ajoutent 3 rubriques d’expression et de réflexion (débats, pétitions, humeur).
La mise en valeur de toutes les sections du site en page d’accueil est idéalement équilibrée puisque l’on retrouve en un coup d’oeil l’ensemble des actualités, débats et même pétitions du moment, ainsi qu’il fil d’actus live.
Un pavé à droite permet d’accéder en trois onglets aux articles les plus consultés (par défaut), les plus commentés et les plus appréciés, le site proposant également un système de vote positif/négatif par article et la possibilité de poster des commentaires après une inscription préalable.
En regard de chaque article sont affichées les derniers articles du même auteur, les derniers articles traitant du même sujet et les articles classés dans la même catégorie ainsi que d’autres widgets incitant à l’action.
Le site propose également l’incontournable classement par nuage de tags ainsi qu’un fil RSS généraliste.
Pas de tags contextuels ni de fil RSS par rubrique pour le moment en revanche.

Rien de révolutionnaire dans le fond, même si la priorité est donnée au débat et non pas à l’actualité, mais l’organisation du site, la mise en valeur éditoriale et son ergonomie impeccables donnent à l’ensemble une fluidité et une sensation de clarté et de simplicité rendant son accès et sa lecture particulièrement faciles et agréables.

Un bémol toutefois à cet enthousiasme presque béat : le site n’est pas avare de publicités qui s’ouvrent sournoisement en pop-under lors de vos premiers clics. Normal, le site est fondé et édité par les créateurs de Hi-Media, la régie publicitaire à l’origine entre autres de Allopass.


Nos dernières vidéos

12 commentaires

  1. Effectivement, si ce site est réussi, je suis moins enthousiaste quant à ce mélange "adsense/articles" en colonne centrale. Cela nuit à la lisibilité de cette colonne…

  2. Y’a une petite faute dans ton dernier paragraphe : "le site est a été fondé" 😉

    Sinon après un petit tour rapide, j’ai vraiment pas trouvé la pub gênante : bien différenciée du contenu et pas intrusive (je dois ptet remercier firefox pour ça par contre). Mais je dois quand même dire que je serais pas vraiment à l’aise sur un site d’actualité exploité par une boite comme HiMedia (pas qu’ils soient louches, mais leur orientation est très loin de l’actualité : Comclick, AlloPass, …)

  3. Merci Eric pour cette présentation élogieuse.
    Nous espérons avoir l’occasion de traiter à l’avenir également de problématiques Web et de mentionner Presse-citron !

    @ Charles
    Hi-Media est certes une régie publicitaire, mais développe également un pôle publishing indépendant, qui comporte des sites d’actualités variés (Mon-Sondage.com, Sport.fr). Les rédactions sont libres de leur choix éditoriaux.

  4. Après avoir été fan, j’ai abandonné Agoravox à cause de la confusion commentaire/info et de la profusion de textes et leur redondance. Y a-t-il mieux que Rue89 et Contreinfo ? Ca sera très difficile à faire

  5. je suis allé voir intrigué positivement par votre présentation.

    Mais j’en reviens trés déçu, du sensationnalisme racoleur…

    on voit bien que ce site mesure
    son succès à l’aulne de l’audience
    et non à celle de la pertinence de l’analyse :

    en un mot,
    que cette initiative est vaine !

  6. @citoyen lamda
    Le site n’en est qu’à ses débuts. Toutes les remarques sont les bienvenues, tant sur le fond que sur la forme.
    Par exemple, qu’est ce qui vous a semblé relever du "sensationnalisme racoleur" ?

  7. puisque vous le demandez, voila quelques remarques :

    Le problème ce sont déjà les titres

    Typiquement " nucléaire relance ou barroud d’honneur "

    On voit que ce titre veut ce situer non pas par rapport au fond du problème, mais par rapport à l’opinion et dans l’opinion celle de l’air du temps qui veut que l’on soit écologiste ou environnemental.

    Ce titre pose le problème de manière empathique du style " relance " : attendez vous à reviser votre opinion sur le sujet ou « barroud d’honneur » bon eh bien il revient sur le tapis mais de toute façon il est décalé par rapport au courant de pensée majoritaire.

    Le problème est mal posé parce que le référentiel choisi est justement l’opinion, or j’ai la faiblesse de croire que ce qui est intéressant c’est un bilan de l’apport avantages inconvénients, solutions pour minorer les inconvénients.

    « L’âge de Mc Cain est-il un handicap » voilà un autre faux problèmes, les américains sont en campagne pour désigner les candidats de leur partie depuis 6 mois, croyez vous que la question n’a pas été abordée ?, dès lors la chose intéressante est pourquoi est-ce ça n’a pas été un problème, pourquoi ça n’en est pas un ?

    « climat : le future président américain plus proche de l’europe » encore un faux problème,
    Le président des USA est choisi par les américains selon leur propre critère, bien heureusement l’europe ne fait pas partie des thèmes majeurs de la campagne européenne.

    Ce titre fait du journalisme comme dans le journal télévisé de 20h, on fait croire que les choses sont centrés autour de la France ou là de l’Europe, alors que l’europe n’a pas forcément d’existence spécifique sur le sujet par rapport aux autres pays respectant l’accord de Kyoto ou ayant la même position qu’elle.

  8. Oulà c’est quand même du gros pompage sur rue89 là, non ? Et quand je dis pompage, le mot est faible! Outre que le concept soit exactement le même (information et débat entre journalistes, experts et internautes), ils se sont pas trop fait chier dans la construction du site qui est vraiment calquée pour le coup. Allez, page principale, un bandeau pour un article mis en avant, les autres à la queue leu leu, pis on les retrouve triés dans les rubriques "international, culture, politique, économie" ("monde, culture, politique, éco" chez rue89), même genre d’article avec mêmes possibilités de commentaires, la page "perso" itou ("biographie", liens vers articles et commentaires), la "vigie du web" de rue89 est reprise, le blog "making of" de rue89 devient "blog de la rédaction", y’a exactement au même endroit le même encadré "les plus lus, les plus commentés, les mieux notés"… Faites la comparaison, c’est immédiat !

    Du coup, ça me débecte franchement là.

  9. contre-feux on

    Bonjour, et merci d’avoir pris le temps de visiter contre-feux.com
    La comparaison avec Rue 89 nous flatte. C’est en effet, à notre sens, un site d’une grand qualité, tant sur le fond que sur la forme. Ses sources d’inspiration sont similaires à celles de contre-feux : le site huffingtonpost.com par exemple, et les bonnes pratiques en matières d’ergonomie et de fonctionnalités d’un certaine nombres de sites de médias où les lecteurs sont invités à participer. D’où certaines similarités, que vous assimilez à du "pompage" : le rubriquage, qui est issu de l’organisation des contenus des journaux papiers ; la mise en avant de l’article de une, et le flux d’articles, que vous retrouverez par exemple également sur le figaro.fr ; le blog de la rédaction, qui est un outil précieux de gestion d’une communauté ; la page profil, présente sur cafebabel.com ou sur le huffingtonpost.com… Certains éléments sont également apparus récemment sous leur forme actuelle sur Rue89 : le bloc "Les +", (qui est somme toute un classique des sites médias et autres) alors qu’il est présent depuis son lancement sur contre-feux. "La vigie" occupe une place restreinte alors que les contenus pointants vers d’autres sites et le résumé qui leur est consacré occupe une place centrale dans le contenu de contre-feux… Comme vous le voyez, les points communs que vous soulignez s’étendent à une multitude de sites.
    Vous omettez toutefois de signaler les différences : contre-feux est un espace de débat, et non un média disposant d’une rédaction de journalistes professionnels produisant l’information ; contre-feux se place sur le plan de l’analyse et le recul critique, tandis que Rue89 se place dans l’actualité, et l’information, avec talent/. Contre-feux propose également des pétitions et des "débats" sur un thème donnés. Enfin, l’ergonomie de contre-feux se veut axée sur la simplicité, tandis que l’interface de Rue89 (contenus obligent !) est beaucoup plus riche.
    En somme, les approches sont complémentaires, plutôt que concurrentes. Nous espèrons que contre-feux contribuera également à l’innovation dans les médias, et souhaitons bonne chance aux deux sites.

Répondre