Aloha, un assistant numérique caché dans l’appli Facebook Messenger

Aloha, l’assistant numérique de Facebook, était caché dans la version Android de Messenger.

Amazon Alexa, Siri et Google Assistant pourraient bientôt avoir droit à un nouveau concurrent. Alors que les autres GAFAM proposent déjà des assistants numériques, Facebook travaillerait aussi sur le sien. Et celui-ci pourrait s’appeler Aloha.

Les rumeurs sur les travaux de Facebook sur des assistants numériques et des enceintes connectées ne datent pas d’hier. En 2017, nous relayions une rumeur concernant ceux-ci. Et au mois de janvier, de nouvelles informations concernant une enceinte connectée qui serait dotée d’un écran (comme l’Amazon Echo Show) ont fuité sur la toile.

Aujourd’hui, Jane Machun Wong, une experte en reverse engineering, parvient à faire apparaître Aloha sur l’application Facebook Messenger pour Android. Grâce à cette technique, Wong est déjà parvenue à révéler des fonctionnalités à venir sur d’autres applications.

Sur Facebook Messenger, est a réussi à activer Aloha. Et bien que la fonctionnalité ne fonctionne pas, sa présence sur cette appli en dit déjà long sur les projets de Facebook.

Comme vous pouvez le voir sur la vidéo postée sur Twitter, la reconnaissance vocale d’Aloha fonctionne déjà. En revanche, impossible de faire une requête. D’après notre confrère The Next Web, l’hypothèse de Wong est que pour le moment, l’assistant n’est disponible que sur les comptes des employés de Facebook.

Aloha ?

Pour le moment, difficile d’interpréter cette fuite. Il est possible qu’Aloha sera aussi disponible sur Messenger, en plus d’un éventuel produit physique que Facebook présentera plus tard.

Mais on pourrait aussi se dire qu’au lieu de lancer un produit physique, Facebook ait finalement décidé de proposer son concurrent de Siri et de Google Assistant sur l’application Messenger.

On rappelle également que Facebook avait déjà un assistant numérique sur son appli de messagerie. Cependant, l’utilisateur n’interagissait pas avec celui-ci via la voix, mais en composant des messages. Finalement, cet assistant, baptisé M, a été abandonné au mois de janvier.


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.