Alphabet abandonne son projet de drone solaire

Alphabet ne veut plus développer de drones solaires.

A l’instar de Facebook, Google essaie de trouver des moyens innovants de connecter les zones rurales où les infrastructures pour avoir internet font défaut.

Et outre le projet Loon, qui consiste à connecter les gens via des ballons dirigeables, la firme de Mountain View avait également racheté l’entreprise Titan Aerospace en 2014. Cette start-up travaillait sur des drones fonctionnant avec l’énergie solaire et capables de rester au-dessus des nuages pendant de très longues durées.

De tels drones auraient pu être utilisés comme des satellites pour prendre des images (pour Google Maps) ou bien pour connecter les régions qui ne sont pas encore couvertes par le réseau. Mais malheureusement, cela n’arrivera pas.

Lorsque Google a décidé de réorganiser ses activités en plusieurs petites entités sous l’autorité de la maison-mère Alphabet, Titan Aerospace (avec son projet de drone solaire) a été intégré à l’entité « X », dédiée aux projets les plus innovants de l’entreprise.

Mais aujourd’hui, on apprend qu’en 2016, Alphabet a décidé d’arrêter le développement de ses drones solaires. Les employés qui travaillaient sur ce projet auraient été intégrés dans d’autres équipes, pour d’autres produits ou services.

Interrogé par notre confère Business Insider, un employé d’Alphabet a indiqué qu’au lieu de développer des drones solaires, la division X préfère se focaliser sur le projet Loon, qui serait plus faisable aussi bien techniquement qu’économiquement.

Pour rappel, afin de proposer internet dans les zones rurales dans le monde, Alphabet ne compte pas créer son propre opérateurs. Il entend plutôt proposer ses ballons aux opérateurs qui travaillent déjà dans les pays concernés ou bien collaborer avec ceux-ci. De nombreux essais ont même déjà été menés.

Sinon, pour rappel, la division X d’Alphabet travaille aussi sur des drones de livraison, plus petits et qui ne fonctionnent pas à l’énergie solaire. Malgré le récent départ du patron du projet, Dave Vos, Alphabet a indiqué qu’il est toujours engagé dans celui-ci.

Sinon, pour rappel, Facebook a de son côté déjà fait voler un prototype de son drone solaire baptisé Aquila.

(Source)


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre