Suivez-nous

Tech

Un ancien employé de Yahoo a piraté 6 000 comptes pour chercher des nudes

Un ancien ingénieur de Yahoo a révélé qu’il avait piraté un très grand nombre de comptes de femmes dans l’espoir de trouver des photos et vidéos à caractère sexuel. Il risque jusqu’à cinq ans de prison.

Il y a

  

le

 
Yahoo! emails
© Nick Youngson

Le bureau du procureur général de la Californie a déclaré dans un récent communiqué qu’un ancien employé avait admis avoir piraté plus de 6 000 comptes Yahoo appartenant à des femmes.

Ingénieur en poste chez Yahoo, l’homme de 34 ans a travaillé au sein de la société américaine durant plus de 10 ans. Compte tenu de sa position, Reyes Daniel Ruiz a été en mesure de profiter de ses privilèges pour accéder à des contenus particulièrement privés.

Comment l’employé Yahoo a-t-il accédé à ces comptes ?

En conséquence, ce sont plus de 6 000 comptes qui ont été piratés par l’ancien ingénieur, dont une grosse partie appartenait à des femmes proches et des collègues. Grâce à l’accès aux comptes Yahoo de ses victimes, Reyes Daniel Ruiz pouvait réinitialiser les mots de passe d’autres plateformes sur lesquelles pouvaient être hébergées des photos et des vidéos intimes. Cela pouvait donc concerner Facebook, Gmail, Dropbox, iCloud et autres.

Comme l’indique The Verge dans un article sur le sujet, l’on ne sait pas si ces accès à des comptes Yahoo privés signifient que la firme permet très facilement à ses employés d’accéder à de telles informations. Il se peut aussi que l’ingénieur ait profité de ses compétences professionnelles pour arriver à ses fins. Difficile, donc, de savoir comment il a pu pirater ces comptes Yahoo.

Lorsqu’il avait trouvé les contenus intimes qu’il recherchait, il les enregistrait sur un disque dur à son domicile. L’ancien ingénieur a détruit le disque dur et son ordinateur après que Yahoo ait observé des activités suspectes. Néanmoins, l’on ne sait pas quel était son objectif.

Néanmoins, Reyes Daniel Ruiz a fini par plaider coupable pour intrusion informatique. Il risque jusqu’à cinq ans de prison et 250 000 dollars de frais de dédommagements, mais sa peine ne sera pas prononcée avant février 2020.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests