Suivez-nous

Auto-Moto

Apple licencie encore des employés de l’unité dédiée aux véhicules autonomes

Apple a confirmé un nouveau licenciement au sein de sa division dédiée aux véhicules autonomes. 190 personnes quitteront ainsi l’entreprise dans quelques semaines.

Il y a

le

Apple séries iPhone PDG

Il y a un mois à peine, Apple annonçait la suppression de 200 emplois liés aux véhicules autonomes. Si la marque à la pomme évoquait alors une réorganisation au sein de la division concernée, ces nouveaux licenciements suggèrent de plus en plus un aveu de faiblesse de la part du groupe.

Si Apple confirme, la société conserve sa discrétion habituelle

C’est le San Francisco Chronicle qui a annoncé la nouvelle dans un article daté du 27 février, indiquant qu’Apple avait confirmé la nouvelle dans un courrier adressé au California Employment Development Department. Au total, ce sont 190 employés qui quitteront le groupe, dont 22 développeurs, 31 ingénieurs de conception, 33 ingénieurs en matériel et 38 managers de programme d’ingénierie. Ils ne travailleront plus pour Apple dès le 16 avril.

Comme l’explique le quotidien américain, ces licenciements au sein d’Apple correspondent aux phases durant lesquels les ventes d’iPhone se sont atténuées. Pour rappel, cela fait plusieurs mois que la firme américaine a du mal à séduire la Chine, territoire sur lequel elle doit faire face à un important ralentissement des ventes. Selon l’analyse de Lynx Equity Stratégies, qui date du mois dernier : « Une baisse soudaine et significative des revenus de l’iPhone provoque un niveau de détresse au sein d’Apple qui l’oblige à faire des choix difficiles ».

Pour sa part, Apple n’a pas confirmé ni infirmé ces hypothèses, laissant toujours à penser qu’elle est en train de réorganiser sa division dédiée aux véhicules autonomes. Compte tenu de la discrétion habituelle de la firme, l’on ne sait pas non plus à quel rythme ses projets avancent. En conséquence, il n’est pas certain que la société planche toujours sur le projet comme elle le fait depuis 2014. Il se peut qu’Apple ait réorienté l’initiative, non plus vers des véhicules autonomes à part entière, mais plutôt vers un système de conduite qui ferait office de plateforme réutilisable sur d’autres voitures.

Depuis cet été, c’est un ancien de Tesla, Doug Field, qui est en charge du projet baptisé Titan.

Source

1 commentaire

1 Commentaire

  1. vinzs

    28 février 2019 at 14 h 25 min

    Euh non, ils ne licencient pas « encore » des employés, ils avaient annoncés 200 personnes il y a un mois, mais au final c’est 190 qui partiront en Avril…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests