Suivez-nous

Fintech

Après Apple, c’est au tour de Huawei de présenter sa carte bancaire

Le constructeur chinois a officialisé la Huawei Card, une carte bancaire qui n’est pas sans rappeler celle qu’Apple a dévoilé au printemps 2019.

Il y a

  

le

 
Huawei Card
© Huawei

Si Apple et Huawei n’ont de cesse de se moquer l’un de l’autre, ils ont aussi pour habitude de s’approprier quelques éléments dévoilés plus tôt par l’un des deux concurrents. Le design des appareils photo des iPhone 11, par exemple, avait fait parler de lui lors de la keynote de la marque à la pomme, car il rappelait celui du Mate 20 Pro du constructeur chinois. Cependant, les appropriations de telles fonctionnalités vont très largement dans les deux sens.

Cette fois-ci, c’est Huawei qui s’est très largement inspiré de son concurrent américain. Et pour cause, le constructeur a dévoilé une carte bancaire qui reprend la majorité des fonctionnalités de l’Apple Card.

Après l’Apple Card, la Huawei Card

À l’occasion du lancement des Huawei P40, le PDG de la firme Richard Yu a dévoilé la Huawei Card, une nouvelle carte bancaire qui exploite donc quelques caractéristiques similaires à celles du produit de son concurrent. Comme ce dernier, elle est à la fois virtuelle et physique, elle prend en charge la technologie NFC et elle s’appuie sur UnionPay, un vaste réseau de carte bancaire dans le monde.

Huawei a aussi évoqué le cashback, une fonctionnalité qui fait aussi l’attrait de l’Apple Card. Avec celui-ci, les propriétaires de la carte se voient reverser un certain pourcentage de la somme payée à chaque achat sur leur compte Apple Pay Wallet.

Le constructeur chinois espère également séduire le marché avec la gratuité totale des frais la première année, une option également valable sous conditions lors de la deuxième année.

La date de sortie de la Huawei Card n’est pas encore connue, au même titre que les pays où elle sera lancée.

Annoncée au printemps 2019, l’Apple Card est disponible depuis août 2019… aux États-Unis. Une sortie dans d’autres pays a été évoquée par Goldman Sachs, le partenaire de la marque à la pomme, mais une arrivée en France semble loin d’être d’actualité. Pour débarquer dans l’hexagone, Apple devrait aussi conclure des partenariats avec d’autres banques, car l’américain n’est pas présent sur le territoire.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *