Suivez-nous

Réseaux sociaux

Après des plaintes, LinkedIn suspend la fonction “Mentionné dans l’actualité »

Suite à des plaintes pour des cas embarrassants d’erreurs de personne, la fonction « Mentionné dans l’actualité» de LinkedIn est suspendue.

Il y a

le

Linkedin

Le réseau social professionnel, LinkedIn, a été contraint de mettre en pause sa fonctionnalité « Mentionné dans l’actualité » après que des erreurs d’identification aient été dénoncées.

Des plaintes déposées contre la fonction « Mentionné dans l’actualité »

En 2017, LinkedIn lançait la fonction « Mentionné dans l’actualité ». Cette fonctionnalité automatisée se chargeait de faire correspondre des membres du réseau ou une entreprise répertoriée dans le réseau avec des articles récemment parus dans la presse en ligne.

L’algorithme mis au point par le réseau social était sensé prévenir les problèmes d’homonymes. Celui-ci n’était cependant pas parfait et un bouton permettant de signaler « Mauvaise personne » ou « Mauvaise entreprise » était disponible.

Il faut croire que l’algorithme de LinkedIn n’était vraiment pas au point et a été à l’origine de situations particulièrement désagréables pour certains membres qui se sont plaints. Deux plaintes ont été déposées par des utilisateurs. L’un d’entre eux a, par exemple, été associé au témoignage d’une autre personne. Cet homonyme évoquait dans la presse sa carrière désastreuse. Celui-ci s’est rapidement tourné vers LinkedIn, mais a estimé ne pas avoir reçu de réponse satisfaisante de la part de l’entreprise et a déposé plainte.

Le plaignant estime que la confusion de la fonction « Mentionné dans l’actualité » du réseau au 400 millions de membres « avait nui au statut professionnel et entraîné la perte de contrats pour son entreprise ». La seconde plainte concerne un fait similaire d’homonymie et le plaignant estime que « cet article pourrait être préjudiciable aux perspectives de sa carrière et que le responsable du traitement des données n’avait pas examiné correctement ».

LinkedIn suspend sa fonction « Mentionné dans l’actualité »

Selon les plaignants, il semble évident que la fonction « Mentionné dans l’actualité » du réseau social ne permet pas d’éviter la confusion d’identité entre personnes homonymes posant un véritable problème de protection des données. Dans sa page, LinkedIn reconnaît, dès 2017, que son algorithme n’est pas parfait et que des erreurs peuvent être commises.

Ces deux plaintes ont donc forcé LinkedIn à suspendre sa fonction « Mentionné dans l’actualité » le temps d’en réévaluer son efficacité. Celle-ci pourrait reprendre dans le futur si le réseau social parvient à corriger ce problème d’identification.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests