Connect with us
Bouygues

Internet

Après le piratage, les ayants droit s’en prennent aux VPN

Combattre le piratage n’est pas suffisant, il faut aussi bloquer les VPN !

Il y a

le

Il y a quelques temps, nous avons mis en évidence le fait que le lancement d’offres légales mais intéressantes dans certains pays ont incroyablement réduit le nombre de cas de piratage dans ceux-ci.

Si de nombreux internautes ont déserté les sites de Torrent et de streaming illégaux, c’est certainement grâce à des services tels que Deezer, Spotify ou encore Netflix. Mais malheureusement, ces services ne sont pas encore disponibles partout dans le monde. Par exemple, en Australie, Netflix n’existe pas encore.

Fort heureusement (ou pas), il y a une solution appelée VPN qui permet en substance de disposer d’une fausse adresse IP et de contourner les restrictions territoriales.

Ainsi, bien que Netflix soit bloqué pour les internautes localisés en Australie, ce blocage est facile à contourner grâce à l’utilisation d’un VPN.

En nouvelle Zélande, un FAI a même décidé de « déverrouiller internet » en proposant un produit appelé Global Mode qui permet de profiter par défaut d’un VPN et donc d’accéder au net comme si l’utilisateur se trouvait aux Etats-Unis.

> Lire aussi :  Des détenus ont piraté des tablettes pour voler 225 000 $ de musique et applications

D’ailleurs, même si Netflix est disponible en France, vous serez peut-être tenté de passer par un VPN pour utiliser la version américaine car pour le moment, l’offre française de Netflix est encore peu fournie en termes de contenus. C’est partiellement à cause de la « chronologie des médias » qui empêche la diffusion d’un film en VOD durant les trois premières années après sa sortie en salle (histoire de vous obliger à acheter des DVD ou de remplir les salles de cinéma).

Les ayants droit n’aiment pas les VPN

D’une certaine manière, nous pouvons comprendre que les ayants droits n’apprécient pas ces « étrangers » qui utilisent des VPN dans la mesure où ceux-ci ignorent les offres des opérateurs locaux qui payent des droits pour pouvoir diffuser un contenu dans une région spécifique de la planète.

Par exemple, en Australie, il y a déjà des services tels que Quickflix. Mais visiblement, de nombreux australiens préfèrent le Netflix américain. Actuellement, ils seraient plus de 200 000.

> Lire aussi :  Netflix veut vous transformer en héros de Black Mirror

En tout cas, des ayants droits se battent actuellement pour que Netflix bloque les connexions via VPN à ses serveurs, ce qui obligerait certains internautes à se tourner vers des alternatives légales locales (dans leurs régions) ou peut-être aussi vers le piratage.

D’après un article de Torrent Freak, le CEO d’AHEDA, un groupe qui représente de nombreux ayants droits, aurait révélé que des entreprises négocient pour que Netflix bloque les connexions à la version US depuis l’Australie.

« Je sais que des discussions sont en cours … par des distributeurs aux Etats-Unis avec Netflix au sujet des Australiens qui utilisent des VPN pour accéder à des contenus qu’ils ne sont pas autorisés à accéder en Australie »

Il faudra s’attendre à ce que les efforts et les lobbying de ce genre se multiplient. Actuellement, le service américain Hulu bloque déjà les connexions via les services de VPN.

(Source)

11 Commentaires

11 Commentaires

  1. LooL

    18 septembre 2014 at 12 h 14 min

    trop fort… on va empêcher maintenant des personnes de payer pour avoir accès à un service…

  2. Pingback: Après le piratage, les ayants droit s&rs...

  3. Mamie

    18 septembre 2014 at 13 h 57 min

    Et oui, on se fait chier à vouloir payer alors que c’est tellement plus simple de pirater.
    Du coup, autant mettre encore plus de bâtons dans les roues de ceux qui veulent payer afin de les motiver à pirater.
    Logique imparable !

  4. sandokan

    18 septembre 2014 at 14 h 08 min

    Je résume, je paye un VPN l’abonnement Netflix et ils veulent bloque ?
    Donc vivement les solutions illégales? :/

  5. scrubs

    19 septembre 2014 at 3 h 52 min

    Il s’agit d’Orcon en Nouvelle-Zelande qui propose ce service par defaut , appele Global Mode, pour acceder au contenu non accessible autrement depuis ici. C’est mon fournisseur d’acces mais je n’ai pas encore essaye. Il faut que je teste ca ce soir 🙂

  6. Pingback: VPN suite | Pearltrees

  7. john.richie

    21 septembre 2014 at 21 h 46 min

    Pour information la vie de nombreux journalistes dans les pays dissidents tels que la chine ne tient que grâce à ses vpns, c’est aussi l’une des seules solutions pour se raccorder à son réseau d’entreprise lorsque l’on est mobile. Les interdire mettrait non seulement la vie de nombreuses personnes en danger mais poserait beaucoup de problèmes aux entreprises… Quasimment 95% des photos journalistiques transitent par ses vpns…

  8. Pingback: Des négociations pour empêcher l&r...

  9. anonyme445

    27 septembre 2014 at 23 h 52 min

    donc autrement dit un vpn mais en tant que service compris dans votre abonnement ,et s ‘ils veulent bloquer les vpn aussi ,c’est normale que la solution (à part payer ,et encore)soit le piratage ,ils n’arrêteront pas ce combat

  10. Pingback: Intégrer une vidéo pirate fait-il de vous un pirate ?

  11. Pingback: Netflix va-t-il bloquer les connexions via VPN ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests