Suivez-nous

Internet

Après SpaceX, Amazon prépare ses satellites pour connecter le monde

Amazon a officiellement déposé une demande auprès de la FCC afin d’obtenir l’autorisation d’envoyer ses premiers satellites dans l’espace pour connecter la Terre à Internet.

Il y a

  

le

 
SpaceX NASA Amazon
© NASA

Si c’est surtout SpaceX qui a fait parler de lui en envoyant ses premiers satellites en orbite basse il y a plusieurs semaines, Amazon n’est pas en reste pour autant. En effet, la firme de Jeff Bezos a récemment déposé une demande auprès de la Commission fédérale des communications (FCC) pour pouvoir envoyer les premiers dispositifs dans l’espace.

Pas encore de date de lancement connue pour les satellites d’Amazon

Dans le cadre du projet Kuiper, Amazon a donc demandé à la FCC l’autorisation de lancer un total de 3 236 satellites dans l’espace. Sur ces derniers, 784 seront positionnés à 590 kilomètres de la Terre, 1 296 à 610 km et 1 156 à 630 km.

Comme SpaceX, ce premier lancement composera la première constellation d’appareils, là où d’autres suivront dans les mois et les années à venir. L’objectif est également similaire à celui de la société d’Elon Musk, c’est-à-dire fournir une connexion Internet de qualité à toute la planète, même dans les endroits les plus reculés.

Déposée le 5 juillet, la demande d’Amazon sera analysée par la FCC, qui devrait ensuite donner une réponse positive ou négative. En ce sens, aucune date de lancement n’a été communiquée par la firme, qui se veut d’ailleurs assez discrète sur le sujet. Ainsi, l’on ne sait pas à quelle société la firme de Bezos confiera le lancement des satellites. Néanmoins, l’on peut supposer qu’il s’agira de Blue Origin, une autre société du même entrepreneur dédiée à la conquête de l’espace. Comme ses concurrents SpaceX et Virgin Orbit, elle prévoit d’ailleurs de pratiquer le tourisme lunaire dans les années à venir et de s’attaquer à la reconquête de la Lune.

Pour revenir sur les satellites, ceux-ci soulèvent de nombreuses questions pour les astronomes, dont certains ont fait par de leurs inquiétudes lors du premier lancement de SpaceX. En effet, plusieurs scientifiques ont rédigé un communiqué en indiquant que ceux-ci risquaient d’avoir des conséquences néfastes sur l’exploration du ciel par les télescopes pouvant être gênés par la lumière.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests