Suivez-nous

Médias & Pub

Article 11 : Qwant est prêt à rémunérer la presse française

Qwant attend les RIB des éditeurs de presse, pour rémunérer ceux-ci.

Il y a

  

le

 

Par

Logo-Qwant
© Qwant

Il y a une semaine, le Parlement Européen a définitivement adopté la nouvelle directive sur le droit d’auteur. Comme nous vous l’expliquions dans un précédent article, l’article 11 de cette directive prévoit un “droit voisin” qui obligera les services comme Google News à rémunérer les éditeurs de presse pour utiliser les contenus de ceux-ci.

Pour le moment, on ne sait pas comment Google va gérer cela. Mais en tout cas, la firme a déjà menacé qu’elle pourrait fermer Google News en Europe.

En ce qui concerne Qwant, le moteur de recherche français, il se dit prêt à rémunérer les éditeurs de presse. C’est ce que révèle un article publié cette semaine par AFP.

Dans un entretien, le patron de Qwant, Éric Léandri, a indiqué qu’il attend les RIB (relevés d’identité bancaire) des éditeurs de presse. Qwant se serait déjà préparé à l’article 11 avant le vote final, et entendrait maintenant à appliquer un modèle similaire à celui qu’il applique déjà en Allemagne, où les médias concernés recevraient 5 % des revenus “web et news” de la société.

Facebook est également disposé à payer les éditeurs

La déclaration du patron de Qwant n’est pas sans rappeler celle de Marc Zuckerberg, qui a récemment indiqué que le numéro un des réseaux sociaux travaille actuellement sur un nouvel onglet dédié à l’information et sur lequel il n’y aura que des contenus de qualité (probablement une idée pour contrer la propagation des fake news sur Facebook).

En ce qui concerne le modèle économique de ce nouvel onglet, Mark Zuckerberg a indiqué que Facebook serait disposé à payer les médias pour afficher leurs contenus sur cet onglet. “C’est certainement une chose à laquelle nous devrions penser, car la relation entre nous et les éditeurs est différente dans une surface où nous montrons le contenu en nous basant sur le fait qu’il s’agit d’un contenu de haute qualité et digne de confiance”, a indiqué le patron de Facebook, s’adressant à Mathias Döpfner, le patron du groupe Axel Springer.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. François

    5 avril 2019 at 11 h 10 min

    Intéressant… Existe t-il déjà une URL ou un contact à qui soumettre sa sollicitation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests