Suivez-nous

Auto-Moto

Audi e-tron S et e-tron S Sportback : plus puissantes, plus innovantes… plus électriques ?

Audi va décliner ses modèles e-tron en versions « S », avec (entre autres) une triple motorisation électrique. Explications.

Il y a

  

le

 
Audi e-tron S
© Audi

Audi e-tron aussi en mode « S »

Audi n’est pas peu fier d’annoncer la disponibilité (prochainement) de nouvelles déclinaisons « S » de ses e-tron et e-tron Sportback. De nouveaux modèles taillés pour la sportivité, qu’Audi décrit comme « plus agiles, précises et dynamiques ».

Dans les faits, cela se traduira notamment par la présence de trois moteurs électriques, dont deux situés sur l’essieu arrière, et qui délivrent une puissance totale de 435 ch (320 kW) et un total de 808 Nm de couple. Si cela n’est pas suffisant, un mode boost (accessible durant 8 secondes) permet de profiter d’une puissance totale de 503 ch (370 kW) et 973 Nm de couple.

Audi e-tron S

Une première mondiale ?

« Les nouveaux modèles Audi e-tron S sont les premières voitures électriques dotées de trois moteurs à être produites en série dans le monde. Leur schéma de transmission s’inspire du concept à deux moteurs asynchrones différents et la gamme e-tron a été conçue en ce sens dès le départ sur une plateforme modulaire » explique le constructeur.

Audi e-tron S

En mode de conduite normale, seuls les moteurs électriques arrière fonctionnent, et la transmission avant s’active toute seule lorsque le conducteur a besoin de plus de puissance ou lorsque l’adhérence est réduite.

Récupération d’énergie, recharge et batterie

De son côté, le conducteur peut modifier le caractère des deux modèles électriques via un total de  sept profils : confort, auto, dynamique, efficience, individuel, tout-terrain et même hors-piste. On y retrouvera également (de série) la suspension pneumatique avec amortisseurs adaptatifs ainsi que le système de freinage électrohydraulique « by-wire ».

Audi e-tron S

Un système intelligent qui permet, selon les situations bien sûr, à l’Audi e-tron de récupérer jusqu’à 270 kW de puissance, soit plus qu’une voiture de course de Formule E, qui ne récupère « que » 250 kW environ.

Des modèles e-tron S qui seront doté de série de jantes de 20″, avec la possibilité de grimper jusqu’à 22″. Côté recharge, on retrouvera ici la possibilité de grimper jusqu’à 150 kW de courant continu (charge rapide), par exemple sur le réseau Ionity européen. De son côté, la batterie embarquée affiche une capacité de stockage de 95 kWh.

 

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Eric

    3 mars 2020 at 17 h 51 min

    Bizarre, on n’a pas encore eu la blagounette sur le nom e-tron en commentaire 🙂

    • Stéphane Ficca

      3 mars 2020 at 21 h 01 min

      Au pire je la ferai moi-même dans la semaine si jamais, c’est vrai que ça manque mine de rien 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests