Connect with us

Actualités

En France, la banque en ligne a séduit 4,4 millions de clients

Une étude de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution affirme que 4,4 millions de français sont désormais clients dans une banque en ligne. La croissance s’est encore renforcée ces dernières années avec notamment 1,3 million de nouveaux clients sur la seule année 2017.

Il y a

le

Carte bancaire

La loi sur la mobilité bancaire favorise le changement

Avec la Loi Macron II qui est passée en février 2017 (également appelée « loi sur la mobilité bancaire »), les banques sont dans l’obligation d’accompagner leurs clients dans le changement d’établissement financier, en toute gratuité.

Si les français étaient historiquement très fidèles à leur banque, cette habitude s’essouffle au fil du temps et il n’hésitent plus à opter pour des solutions moins chères. Les banques en ligne mettent à disposition de leurs clients un compte courant et une carte bancaire gratuitement – sous condition qu’ils justifient d’un revenu mensuel (dans la plupart des cas) – et s’avèrent donc être un bon compromis.

Certains établissements en ligne affirment même que plus de la moitié de leurs clients ne paient aucun frais bancaire du tout. Avec des promesses aussi convaincantes, la croissance d’un tel segment semblait évidente. Le dernier rapport de l’ACPR met en lumière cette évolution avec des chiffres précis :

  • 4,4 M de français sont clients d’une banque en ligne (6,5% de la population)
  • 3,1 M de comptes courants en ligne en France
  • 1,3 M de nouveaux clients en 2017
> Lire aussi :  La néobanque Qonto lève 20 millions d'euros pour se lancer sur le marché européen

Dans son communiqué, l’ACPR explique : « Les nouveaux acteurs bancaires ont progressivement réussi à s’installer dans le paysage bancaire français, pourtant mature ». Les banques en ligne comme Boursorama, ING Direct, Hello bank! ou Monabanq ont acquis leur légitimité, et bénéficient d’un fort effet de bouche à oreille de leurs clients.

Comment les banques en ligne s’adaptent au marché

Si les banques sur internet connaissent un tel succès, c’est parce qu’elles ont elles aussi réussi à s’adapter aux nouveaux enjeux : « Les banques en ligne ont longtemps misé sur les produits d’épargne pour soutenir la conquête de nouveaux clients (livret d’épargne, assurance-vie, etc.). Aujourd’hui, les stratégies commerciales reposent plutôt sur les services de banque au quotidien ». Cela passe par le compte courant, la carte bancaire ou une assistance personnalisée.

En revanche, l’ACPR souligne quand même les difficultés de ces établissements à trouver un modèle économique viable : « Sauf quelques rares exceptions, ces nouveaux acteurs ne sont pas parvenus à dégager un résultat net positif en 2017 ».

> Lire aussi :  La banque en ligne a convaincu plus de 50% des français

Ce que l’on sait moins, c’est que toutes ces banques en ligne sont aujourd’hui détenues par des grands groupes bancaires (Boursorama est filiale de Société Générale, BforBank du Crédit Agricole…). C’est aussi probablement la raison pour laquelle elles se soucient un peu moins de la rentabilité sur le court terme, et un peu plus sur l’acquisition de clients.

Cet article est un publi-rédactionnel.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests