Bitcoin : comment un spéculateur perd 99,73% de son investissement

Certes, le Bitcoin enregistre une très lourde chute depuis le sommet atteint en décembre 2017, il n’empêche qu’on est très loin des 99,73% de pertes générées par le hedge fund BlockTower. Ce dernier a utilisé des produits financiers avec levier pour pousser ses performances. Echec.

bitcoin

(c) Pexels – Pixabay

1 million de dollars partis en fumée

Ari Paul est le PDG du fonds BlockTower – et il aime bien parler sur les réseaux sociaux. Depuis quelques temps, il se fait néanmoins plus discret alors que ses détracteurs lui reprochent un investissement très mal en point.

En effet, celui-ci aurait misé 1 million de dollars sur des options « à la hausse » (call), en pensant que le Bitcoin continuerait sa folle croissance de la fin de l’année 2017. Cette position a été ouverte le 21 décembre 2017 sur la plateforme LedgerX – et elle n’a toujours pas été refermée.

Un objectif à 50 000$ par Bitcoin trop ambitieux

Alors que chaque call valait 3 600$ à l’époque, ils n’en valent désormais plus que 9,60$ par unité. En sachant que l’expiration de ces produits financiers est au 28 décembre 2018 et qu’il est peu probable que le Bitcoin remonte à 50 000$ par unité d’ici là, Ari Paul risque fort de perdre l’intégralité de son investissement.

> Lire aussi :  Le Bitcoin n'est pas "mort", dixit un économiste connu

A l’heure actuelle, sa contre-performance est donc de 99,73% : la valeur de son investissement oscille autour des 3 000$, alors qu’il y a mis plus d’un million de dollars en décembre dernier. La chute est lourde, et bien plus lourde que celle du Bitcoin. Lui aussi pourra peut-être un jour réaliser un film d’horreur sur le Bitcoin

Au delà de ses piètres performances, Ari Paul est également dans le collimateur de la justice pour un délit d’initié qui aurait eu lieu au courant du mois de juin. Certaines rumeurs affirment qu’il aurait eu écho du rachat de Chain par Stellar pour un demi milliard de dollars, et qu’il aurait pris position sur le Stellar Lumen pour générer un profit significatif. A l’heure actuelle, il n’a pas été mis en cause.


14 commentaires

  1. Article intéressant, cependant il s’agit bien d’un « hedge » fund. Cela serait très étonnant qu’il n’était pas en train de couvrir d’autres positions à la baisse. Autrement dit, ‘perdre’ 1M pour se protéger d’un scénario peu probable et gagner sans doute bien plus en short. Il manque bien trop d’informations pour en faire un article complet. Bonne journée!

    • Diversifier son investissement ne sert à rien à ce jour dans les cryptomonaies… n’avez vous jamais remarqué que toutes les cryptomonaies se suivent dans 98% des cas ? Le bitcoin tire toutes les cryptomonaies à la hausse ou à la baisse. Donc évaluez sur plusieurs mois la cryptomonaies qui a le plus rapporté par rapport à sa valeur et vous s’aurai sur quel cryptomonaies miser.

    • Ce diversifier dans un marché où tout est corrélé 95% du temps a un seul actif c’est stupide…. c’est comme si t’acheter dès stock d’un seul secteur eco.
      La seul solution c’est de garder une partie importante de sont cap en Fiat/stablecoin/dollar synthétique pour pouvoir edger ses positions.

      Non la le mec il a jouer A la roulette russe, avec les option tu fait pas cela… surtout que Deribit ne propose que des options européenne, sa c’est de l’incompétence.

  2. ce que j’aime avec le bitcoin, c’est qu’on en parle que depuis qu’il a touché les 16KE

    perso, j’avais acheté en 2015 au cours de 169euros, donc même à 5000 euros je suis encore LARGEMENT gagnant ..

    bref, beaucoup de gens parlent sans savoir

    pour infos je viens d’acheter de l’ether avec un cours à 169 euros ! je croise les doigts 🙂

    merci presse citron pour cet article indeed 😀

  3. Un hedge fund à 1M sous gestion ? Lol! Même en chargeant 2% le gar a pas de quoi louer un bureau ! De plus, quel HF ne prendrais qu’une seule position dans son portefeuille ? Relisez vos articles avant de publier, au moins qu’ils aient du sense…

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.