Connect with us

Crypto-monnaies

Crypto-monnaies : Bitcoin, Ether et Ripple ont perdu jusqu’à 92% de leur valeur

Depuis le sommet de ce que beaucoup considèrent comme étant une « bulle » des crypto-monnaies en janvier dernier, la chute des cours a été vertigineuse. A lui seul, le Ripple a perdu de 92% de sa valeur. Etat des lieux après 9 mois de déclin.

Il y a

le

cours cryptomonnaies

635 milliards de dollars partis en fumée

Si vous aviez investi dans les crypto-monnaies au plus haut de la « bulle », en janvier dernier, la chute a été très lourde. Selon les chiffres communiqués par CoinMarketCap, la capitalisation boursière de toutes les crypto-monnaies est passée de 830 milliards de dollars (record du 7 janvier 2018) à seulement 195 milliards de dollars aujourd’hui. C’est donc 635 milliards de dollars qui sont partis en fumée, soit 80% du maximum jamais atteint.

Le Bitcoin a chuté de 67%

Si l’on s’en tient aux principales devises électroniques sur marché, le constat n’est pas beaucoup plus glorieux. En l’occurrence, le fameux Bitcoin a atteint son pic à 19 345$ le 16 décembre 2017. Depuis, il est retombé de plus de 67% – à seulement 6 300$ aujourd’hui. Dans certains pays à forte instabilité politique, le Bitcoin est cependant pris d’assaut et son cours peut varier significativement : en Iran, il faut compter 24 000$ pour acheter une unité de la devise.

Si l’on regarde le graphique associé au cours de la devise, le mois de janvier a été terrible pour le Bitcoin qui flirtait avec les 6 900$. Malgré cela, le Bitcoin reste la plus grande devise virtuelle du monde avec une capitalisation boursière actuelle de 108 milliards de dollars.

  • Si vous aviez investi 1 000€ dans le Bitcoin le 16 décembre 2017, il ne vous en resterait plus que 330€ aujourd’hui.
Cours du Bitcoin

(c) CryptoCompare

 

> Lire aussi :  Un film d'horreur explique l'histoire du Bitcoin en 90 secondes

L’Ether a perdu 86%

L’Ether est la deuxième crypto-monnaie la plus populaire du monde. Malheureusement, elle non plus n’a pas résisté à la dure loi des marchés financiers. Il aura fallu attendre le 13 janvier 2018 pour voir l’ETH atteindre son pic : 1 385$. Depuis, la chute a été encore plus lourde que celle du Bitcoin puisque le cours stagne aujourd’hui sous les 200$, autour des 196$.

Au total, la chute représente une baisse de 86% par rapport à son sommet historique. Au niveau de la capitalisation boursière, l’Ether est passé de 134 milliards de dollars à… 20 milliards de dollars. L’ether pourrait regagner en popularité si la bourse de Chicago se mettait à offrir des produits financiers sur la devise.

  • Si vous aviez investi 1 000€ dans l’Ether le 13 janvier 2018, il ne vous en resterait plus que 140€ aujourd’hui.
cours Ether

(c) CryptoCompare

Le Ripple s’est effondré de 92%

Le Ripple est la devise qui a pris la plus grande déconfiture : le 4 janvier 2018, la crypto-monnaie franchissait les 3,29$ (voire même 3,77$ sur certaines plateformes d’échange). Aujourd’hui, elle lutte péniblement autour des 0,27$ par XRP. Cela représente une chute de 92%.

> Lire aussi :  Sur Twitter, un compte officiel de Google victime d'une arnaque à la crypto

La capitalisation boursière est passée approximativement de 141 milliards de dollars à seulement 10 milliards de dollars. Le PDG de la société à l’origine de Ripple, qui a été pendant quelques semaines l’un des 10 hommes les plus riches du monde avec une fortune évaluée à 37 milliards de dollars. Depuis, sa fortune a fondu comme neige au soleil.

  • Si vous aviez investi 1 000€ dans le Ripple le 4 janvier 2018, il ne vous en resterait plus que 80€ aujourd’hui.
Cours du Ripple

(c) CryptoCompare

Le Litecoin a perdu 86%

Comme l’Ether, le Litecoin a enregistré une chute de 86% depuis son pic, le 12 décembre 2017. Chaque coin s’échange aujourd’hui autour des 54$, alors qu’il est monté à 401$ à la fin de l’année dernière.
La devise électronique qui a longtemps été dans le Top 3 des crypto-monnaies en termes de capitalisation boursière, est depuis retombé en 7ème position. Sa capitalisation est aujourd’hui légèrement supérieur à 3 milliards de dollars.
  • Si vous aviez investi 1 000€ dans le Litecoin le 12 décembre 2017, il ne vous en resterait plus que 140€ aujourd’hui.
Cours du Litecoin

(c) CryptoCompare

12 Commentaires

12 Commentaires

  1. JeanLuc

    10 septembre 2018 at 14 h 46 min

    Article qui ne signifie rien, puisqu’on peut aussi dire que si on avait acheté 1 BTC, il y a un an en août quand il a atteint son premier gros palier historique (3000 euros), et que nous le revendions aujourd’hui (environ 5500 euros), nous ferions 1500 euros de bénéfices.

    Comme quoi, on peut faire dire n’importe quoi au chiffre….

    • Lachos3

      10 septembre 2018 at 17 h 57 min

      Tout à fait d’accord avec JEANLUC.

      Et arrêtons de parler de bulle, il n’ y en a pas. Le fait que le process soit décentralisé induit que le cours n’est fonction que de l’offre et de la demande, et rien d’autre. Les grandes fluctuations sont donc à attendre.
      De mon point de vue, les rumeurs propagées par certains media déstabilisent beaucoup les détenteurs de crypto-monnaie.

      • BenHouse

        11 septembre 2018 at 15 h 55 min

        Dire qu’il n’y a pas de bulles c’est rien comprendre à la croissance du bitcoin. Le Bitcoin a toujours grandi par suite de bulles et de crash successif. C’est comme ça depuis sa creation et ça sera comme ça jusqu’à ce qu’il arrive à maturité. 2017 n’était pas la première bulle et ça ne sera pas la dernière. Comme 2018 n’était pas le premier krach du bitcoin et ne sera pas le dernier.

    • Quentin B

      10 septembre 2018 at 19 h 16 min

      La bulle spéculative a quand meme bien éclaté par rapport a janvier dernier

    • joey

      11 septembre 2018 at 0 h 01 min

      C’est clair… tu leur fais dire n’importe quoi 😉

    • Leroy

      11 septembre 2018 at 11 h 13 min

      Tout ceci vise simplement à manipuler les cours ! et à dire de tel propos pour en décourager plus d’un et surtout à Vendre ! pour faire chuter le cours.
      Voilà la raison pour laquelle certains médias reviennent en comparaison d’il y à un an. Mais là ou la manipulation est frappante c’est qu’on compare fin décembre 2017 à mi-septembre 2018 !, il y à pas comme un problème ? Pourquoi ne pas comparez plutôt de date à date sur réellement 1 an c’est à dire septembre 2017 ? parce que si ils font ça ça sera positif puisque le Bitcoin est largement au dessus maintenant de ce qu’il été il y à 1 an jour pour jour.

      Mais les grands de ce monde avec l’aide de certains médias ne veulent pas vous voir devenir riche du jour au lendemain… ils l’ont vu faire il y à 1 an car aucun d’eux ne croyez et ne s’interessez au bitcoin. Maintenant ils veulent manipuler les cours et ça marche ! Car aujourd’hui c’est pas encore les grandes sociétés qui investissent c’est des gens de tous les jours des petits ou moyens investisseurs, donc les personnes les plus influençables et manipulable car nous n’avons pas les ressources financières comparez à des multinationales.

      Cependant, faite un test un jour si vous en avez les moyens, investissez dans le bitcoin en achetant au marché avec une somme d’argent importante et vous allez voir que d’un coup votre achat va faire grimper subitement le bitcoin de plusieurs centaines d’euros variant selon le montant de votre investissement.
      Comment vous en étant petit investisseur comparé aux grands groupe parvenez-vous à faire celà à vous tout seul ? parce que seul les petits investisseurs sont actuellement les principaux investisseurs dans le bitcoin.

      Alors vous voulez voir vos euros grimper ? cessez d’écouter ce que la SEC, et d’autres grand groupe veulent faire ou ne pas faire, décidez par vous même et laissez les grands de ce monde sur la touche s’ils ont envie d’y rester. Montrez leur qu’influer sur les cours c’est fini et croyez-le ou pas du jour au lendemain là ou ils ont tous dit non au bitcoin, ils ouvriront totalement leurs portes. Sinon ils perdront des opportunités de millions de dollars ou d’euros possible.

      Il faut agir et c’est maintenant tous ensemble.

  2. Franck

    10 septembre 2018 at 16 h 38 min

    Je suis assez d’accord avec Jean-Luc.
    Quel est l’intérêt de l’article?
    Si au moins il y avait une explication de fond… Mais non…

  3. jack

    10 septembre 2018 at 17 h 18 min

    Il fallait diversifier à temps . J’ai un ami qui a investi 400 € dans les cryptos , il y a 4/5 ans et qui en a actuellement pour 5000 € malgré les montagnes russes .Il n’ y touche pas et attends que ça reprenne .

  4. Fred

    10 septembre 2018 at 17 h 35 min

    Rien n’est « parti en fumée », je peux vous garantir que ces dollars sont toujours dans la poche de quelqu’un 😉

  5. Jimmy Cram

    10 septembre 2018 at 20 h 04 min

    sur Presse Citron, vous nous pressez le citron avec ces crypto-monnaies, au moins 10% des sujets traités parlent des crypto, ça me gonfle, je le dis….
    Moi, je n’en ai pas (crypto-monnaies), pourquoi ? parce-que dès lors que des agences de vente de ces cryptos ont commencé à les vendre contre du cash, j’ai compris… j’ai compris que s’ils faisaient ça, il y avait anguille sous roche; je ne suis pas très intelligent, pas riche non plus, mais j’ai un peu compris comment ça fonctionnait et que ces monnaies virtuelles allaient dévaluer (Bitcoin limité), peut-être pas pour les surdoués qui savent où ils vont, mais, (pour l’instant) je ne m’aventure pas dans cette direction, et comme d’autres qui n’écrivent rien, mais qui le pensent, ça peut trop facilement servir à cacher de l’argent sale.

  6. Nevralgeek

    10 septembre 2018 at 23 h 04 min

    Article pas très pertinent.
    On pourrait tout aussi bien dire « si vous avez investi 1000$ dans le Ripple il y a un an, il vous en resterait 3000$.

  7. sebastien

    11 septembre 2018 at 8 h 50 min

    C’est nouveau, le marketcap qui diminue c’est de « l’argent envolé ». Une bulle a éclaté oui mais attention a ne pas dire n’importe quoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests