Suivez-nous

Auto-Moto

BMW va proposer des options en location sur ses nouveaux modèles

Sur ses nouveaux modèles, BMW va activer des fonctionnalités à la demande, facturées en location.

Il y a

  

le

 

Par

BMW 2020
© BMW

Les voitures sont désormais parmi les objets les mieux dotés en technologies numériques, dans un mouvement de transition fulgurante opéré en quelques années. Tesla avait donné le tempo en étant la première marque à proposer des mises à jour de ses voitures à distance comme ont le fait avec un téléphone ou un PC, permettant d’améliorer ces dernières ou de leur apporter de nouvelles fonctionnalités, la plupart du temps gratuitement, même si ce n’est plus toujours le cas. On sait également que concernant les équipements « en dur » (hardware), certains sont installés d’origine dans les voitures de la marque américaine, mais ne sont activés (ou désactivés) que sur demande ou à la faveur d’une mise à jour, comme par exemple les sièges chauffants arrière sur les versions de base de la Model 3. On sait également que la connectivité Premium (pack complet incluant les conditions de circulation temps réel et Netflix, entre autres) est désormais une option facturée 100 euros par an sur les Tesla Model 3.

Depuis, les autres constructeurs, notamment allemands, ont basculé également dans le tout digital, et commencent à proposer des mises à jour « OTA » (par internet) sur certains modèles. Porsche a annoncé récemment que son Taycan bénéficierait de mises à jour à distance, et de l’installation d’options ou de fonctionnalités complémentaires en location.

Cette fois c’est BMW qui se lance dans cette nouvelle façon de commercialiser ses équipements. Avec l’arrivée de la nouvelle version de sa Série 5, BMW – qui voit désormais la voiture comme une plateforme digitale – prévoit d’offrir aux conducteurs un catalogue de mises à jour temporaires ou permanentes, permettant aux propriétaires d’ajouter à leur véhicule des éléments tels que l’assistance au conducteur ou des technologies de confort.

La nouvelle version du BMW ConnectedDrive Store proposera ainsi des essais de matériel déjà intégré au véhicule à l’usine, comme des sièges chauffants ou un régulateur de vitesse avancé, mais non activé du fait qu’il ne figurait pas sur le bon de commande d’origine.

Des options à la demande, avec une période d’essai gratuite

Afin d’inciter les clients, mais aussi les rassurer sur la validité d’une option avant une éventuelle souscription, BMW proposera une période d’essai d’une durée de un à trois mois après laquelle les propriétaires pourront acheter la fonction pendant un ou trois ans, ou peut-être même des périodes plus courtes (comme par exemple les sièges chauffants uniquement en hiver). Reste à savoir si la location répétée d’une option sera plus intéressante financièrement pour les clients que son achat lors de la commande de la voiture. Reste à savoir aussi si une option souscrite par un client sera encore disponible pour le client suivant en cas de vente de la voiture, et dans quelles conditions (on sait que Tesla supprime des fonctions quand une de ses voitures change de propriétaire). Sur ce point, selon Justin Berkowitz, Responsable de la technologie et de l’innovation de BMW USA, les fonctions de type abonnement pourraient légalement être éligibles à un remboursement partiel à l’acheteur initial, plutôt qu’une transmission de cet abonnement à un second acheteur.

Pour Oliver Zipse, Oliver Zipse, Président du conseil d’administration de BMW AG, « Les technologies numériques sont au cœur de BMW – car le matériel et les logiciels sont d’égale importance pour les voitures de luxe. Notre mission est d’intégrer les technologies numériques avancées à l’excellence des produits pour améliorer encore l’expérience de nos clients et le plaisir de la conduite ».

Les mises à jour par internet ne sont cependant pas une nouveauté pour le constructeur bavarois. BMW propose déjà une sélection de mises à niveau après l’achat, notamment un régulateur de vitesse adaptatif et une suspension M adaptative, ainsi qu’un abonnement au trafic en temps réel. D’ailleurs une importante mise à jour arrive en juillet. Nous avions vu également que le constructeur allemand facturait l’accès à Apple CarPlay, ou pas, selon le modèle.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests