Browser Popcorn cesse ses activités

Cette version de Popcorn Time permettait de regarder illégalement des films sur un navigateur, et ne requérait aucune installation.

Browser Popcorn

Lorsque le designer argentin qui a eu l’idée de créer Popcorn Time et ses confrères ont décidé d’abandonner le développement de ce logiciel, de peur des représailles de l’industrie du cinéma, ceux-ci ont mis le code en open source.

C’est pour cela que bien que l’original ne fonctionne plus depuis longtemps, vous pouvez encore tomber sur de nombreux forks de Popcorn Time en naviguant sur le web. Et si le fork le plus populaire est celui qui est proposé sur le site popcorntime.io, ces derniers jours, c’est Browser Popcorn qui a énormément fait parler de lui.

En effet, contrairement à la plupart des autres variantes de Popcorn Time, Borwser Popcorn était disponible en version web (et fonctionnait même sur certains mobiles).

Cela signifie que les utilisateurs n’avaient qu’à aller sur une URL et cliquer sur la vignette d’un film pour le regarder. Aucune connexion n’est nécessaire. Netflix ne fait pas mieux.

Browser Popcorn a été développé par un adolescent serbe dénommé Milan Kragujevic, âgé de 15 ans, qui affirmait qu’il ne faisait pas cela pour l’argent : « Je le fais juste parce que je pense que le piratage va causer l’explosion de la bulle du streaming et que les studios vont le réaliser ».

Seulement, bien que l’application soit rapidement devenue populaire, celle-ci a eu une courte durée de vie. La MPAA (une organisation qui représente les studios d’Hollywood) aurait d’abord contacté l’hébergeur du site et le registar, ce qui a obligé le développeur de Browser Popcorn à changer de nom de domaine.

Puis, quelques heures plus tard, le jeune développeur a déclaré à nos confrères de Motherboard qu’il va « cesser le développement de son application de streaming ». Pour lui, l’aventure s’arrête donc là. Il aurait cependant aussi annoncé qu’il pourrait rendre le code du site open source.

Une mission impossible ?

Alors que les versions plus populaires comme celle de popcorntime.io nécessitent le téléchargement d’une application, ce n’était pas le cas pour Browser Popcorn, qui pouvait ainsi être utilisé sur n’importe quelle plateforme, tant que le navigateur supporte les technologies sur lesquelles se base le site. Mais comme l’expliquent nos confrères de TorrentFreak, même si les ayants droit n’avaient pas fait en sorte que Browser Popcorn tombe, celui-ci n’aurait certainement pas survécu longtemps. En effet, du fait de son architecture, l’appli web aurait nécessité une bande passante importante (donc des moyens importants) afin de supporter tout le trafic qu’il aurait probablement reçu.

Sinon, Milan Kragujevic prévoirait actuellement de créer un service de recommandation de films, qu’il pourrait héberger à la même adresse.

Mise à jour 22/10/2015 : Browser Popcorn est de nouveau opérationnel (sur un autre nom de domaine). Milan Kragujevic a déclaré au site The Verge qu’il a décidé de passer la main à un autre développeur, qui devient le nouveau propriétaire du site.

(Sources : 1 / 2 / 3 )


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Pingback: Browser Popcorn cesse ses activités - Linkeol, L'actualité des entreprises en France

  2. « aurait d’abord contacté l’hébergeur du site, ce qui a obligé le développeur de Browser Popcorn à changer de nom de domaine. »

    Expliquez moi le rapport entre hébergement et nom de domaine ?

    Aucun !

    sois ils bloquent son nom de domaine, auquel cas il le change,
    sois ils bloquent son hébergement, ce qui n’a rien à voir avec son nom de domaine…

Répondre