Suivez-nous

Smartphones

Catastrophe en vue chez Huawei, les ventes divisées par deux ?

Les problèmes américains de Huawei vont affecter les ventes du constructeur en dehors du marché chinois.

Il y a

  

le

 

Par

Photo Huawei P30 Pro
EMUI © Presse-citron.net

Huawei a été ajouté sur la liste noire des sociétés chinoises bannies des États-Unis et avec lesquelles les entreprises américaines (dont Google et sons système d’exploitation Android) n’ont plus le droit de collaborer.  Si la division smartphones de Huawei survivra certainement à cette décision de l’administration Trump, il est clair qu’il y aura des conséquences sur les ventes de l’entreprise. Huawei a d’ailleurs revu ses ambitions, qui étaient de devenir numéro un mondial en dépassant Samsung dès 2020.

Une chute des ventes jusqu’à 60% ?

Pire encore, il semblerait que le second plus important constructeur de l’industrie du smartphone prévoirait de voir ses ventes à l’international (i.e. hors Chine) baisser de plus de la moitié. Pour le moment, il est encore trop tôt pour mesurer les conséquences de bannissement américain de Huawei. L’entreprise se préparerait toutefois à une baisse de 40 à 60 % de ses ventes en dehors de son pays d’origine.

C’est du moins ce qu’indique aujourd’hui un article de nos confrères de Bloomberg, qui citent des sources proches du dossier. En 2018, Huawei a écoulé 206 millions de smartphones, et l’on estime que la moitié de ses ventes se faisaient encore en Chine. A cause des dernières sanctions de Washington, l’entreprise prévoirait que les ventes sur ce marché international baisseraient de 40 à 60 millions d’unités cette année. En France, les ventes auraient déjà enregistré une baisse de plus de 20% depuis le début du scandale.

Huawei privé d’Android

Étant donné que Google est obligé de couper les ponts avec Huawei, ce dernier ne pourra plus utiliser la licence Android de la firme de Mountain View. De même, il ne pourra plus installer les applications comme YouTube ou Gmail par défaut sur ses appareils. En raison de cette incertitude, les utilisateurs pourraient progressivement basculer vers d’autres marques.

On notera cependant que de nombreuses rumeurs circulent déjà sur les alternatives que Huawei pourrait utiliser. D’après plusieurs sources, à défaut de licence Google, le constructeur pourrait dégainer un système d’exploitation baptisé HongMeng OS, qui supporterait les applications Android. En même temps, Huawei essaie également de convaincre des développeurs de proposer leurs applications sur l’AppGallery, une alternative au Play Store de Google qui est déjà présente sur les modèles Huawei (comme l’excellent P30 Pro).

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests