Suivez-nous

Tech

Ce ferry électrique emporte l’équivalent de 50 batteries de Tesla Model S

La transition énergétique passe aussi par le secteur maritime. Avec Ellen, le plus grand ferry électrique au monde, 56 tonnes de batteries font les joies de l’équipage.

Il y a

  

le

 
e ferry electrique
© E-Ferry

Sur l’île Ærø, au Danemark, Ellen est le nouveau roi. Ce ferry, qui emporte jusqu’à 30 véhicules et 200 passagers, exécute 5 rotations par jour sur l’île voisine. Le tout, sans brûler le moindre litre de kérosène. Il faut dire qu’Ellen est le grand bac électrique au monde. Sur l’île d’Ærø, où il recharge ses batteries, l’électricité provient de l’énergie éolienne.

Dans un article d’Euronews (découvrez la vidéo), le ferry construit par la société E-Ferry y révèle ses caractéristiques démentielles pour une motorisation électrique. Une belle occasion aux équipes du projet, pour promouvoir la transition énergétique dans le transport maritime. Selon les dires de Trine Heinemann, coordinatrice du projet chez E-Ferry, jusqu’à 80 % du transport par ferry pourrait être remplacé par une embarcation similaire à Ellen.

50 Tesla Model S dans un ferry électrique

Le chiffre clé est le suivant : chaque année, pas moins de 2 000 tonnes de CO2 sont écartées sur le trajet, en remplaçant un ferry classique par Ellen, et sa technologie électrique. Mais si le projet a vu le jour sur cette île danoise, c’est avant pour parce que la production électrique locale – produite à partir de son parc éolien – est excédentaire en vue de la consommation de ses habitants. L’énergie éolienne convertie en électricité représente 130 % de la demande locale. Un moyen pour le ferry Ellen de se recharger chaque jour avec cette électricité additionnelle, et totalement propre.

Mais de l’électricité, il en faudra pour le ferry. Il emporte en son sein l’équivalent de 56 tonnes de batteries lithium-ion, dans des batteries représentant au final 4,3 MWh. Pour vous donner un ordre d’idée, cette dotation représente l’équivalent de 50 Tesla Model S, fonctionnant ensemble pour alimenter un tel engin.

En matière d’autonomie, Ellen répond naturellement à ses besoins quotidiens, avec jusqu’à 22 miles (35 kilomètres). Pour la coordinatrice du projet, cette performance a de quoi être réjouissante pour la transition énergétique dans le secteur maritime. 80 % des trajets en ferry en Europe pourraient ainsi être remplacés par des ferries électrique de ce style, sans que cela ne soit dérangeant pour leur autonomie au quotidien.

Sous le « capot » d’Ellen, 4 moteurs fonctionnent de façon silencieuse, pour animer la bête. Un gain de tranquillité offert par la motorisation électrique, qui n’est pas le seul pour l’équipage. Tout comme sur les voitures électriques, la majoration des performances est notable. Dans une interview à Euronews, le capitaine Thomas Larsen n’hésitait pas à comparer la navigation d’Ellen avec celle d’un bateau de vitesse plus léger. Si vous souhaitez découvrir les joies d’un ferry à la motorisation novatrice, vous savez maintenant où vous rendre.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Billard

    30 novembre 2019 at 9 h 39 min

    Ce qui fait plus d’une tonne de batterie embarqué dans une Tesla model S…….? Cela me semble beaucoup pour un véhicule qui doit peser de l’ordre de 2 tonnes au total……? Quelqu’un a t’il le poids des batteries de Tesla dans une Tesla model S……? Par contre bravo ça me semble intelligent le ferry électrique ……! Par contre comment recycle t’on les batterie en fin de vie……? Luc

    • Shagon

      30 novembre 2019 at 12 h 08 min

      Je pense qu’il font reférence a la puissance des moteurs tesla… et non à leurs poids…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests