Célébrités, people et stars du sport : quand les réseaux sociaux contredisent les sondages…

La vraie vie et la vie sur les réseaux sociaux seraient-elles si différentes ? C’est la question que l’on peut se poser en confrontant les classements des personnalités préférées des français.

La « vraie » vie et la vie sur les réseaux sociaux seraient-elles si différentes ? C’est en tout cas la question que l’on pourrait se poser en confrontant les classements qui reviennent régulièrement comme de bons vieux marronniers sur les personnalités préférées des français et leur empreinte sur Facebook.

La société Brand and Celebrities, qui s’est fait une spécialité de mettre en relation marques et célébrités, a scruté Facebook à la recherche d’indices sur les stars françaises de la musique, de la comédie et du sport, et a confronté leur notoriété à celle qui ressort des études réalisées auprès du public, et notamment celles qui sont censées faire référence, comme le classement JDD des personnalités préférées des Français d’un part, et le classement l’EquipeMag des sportifs préférés des Français d’autre part.

Les stars du web explosent les « vraies » stars sur Facebook

Ce qui donne quelques surprises. Prenons Yannick Noah par exemple. Indétrônable personnalité préférée des français depuis quelques années, il ne figure pas dans le trio de tête des people ayant le plus de fans sur Facebook, que soit dans le « classement général » JDD ou dans le classement L’Equipe (même si pour ce dernier cela parait logique puisque Noah n’est plus sportif de profession depuis longtemps). Et le bon Gad Elmaleh ne compte quant à lui que 1600 fans (moins que moi hahaha).

Selon Quentin Bordage, fondateur et boss de Brand and Celebrities, « c’est encore un peu le désert numérique ». Mais les choses peuvent évoluer très vite. Jean Dujardin a créé sa page officielle Facebook seulement le 9 janvier 2012 (juste avant de s’envoler pour les USA probablement) et a déjà engrangé près de 100.000 fans en quelques semaines. Quentin précise également qu’il y a deux types de comptes : les non officiels (souvent créés par des fans), comme celui de Zinedine Zidane, avec 900k fans… mais qu’il ne gère pas, et les officiels et actifs (créés par la personnalité ou ses représentants), comme celui de Gad Elmaleh par exemple. En dehors de Gad El Maleh, les autres n’ont meme pas de page officielle (d’aucun pourrait aussi considérer que les 1000 fans de Gad sont anecdotiques…)

Autre surprise : les stars du web sont inconnues au bataillon chez le JDD, qui semble établir son classement en fonction de critères très old school qui ont juste oublié de prendre en compte les réseaux sociaux, merci l’IFOP. Ainsi Rémy Gaillard n’apparait nulle part dans le classement, alors qu’il compte juste… 4,2 millions de fans sur Facebook ! Cherchez l’erreur.

Voir l’infographie originale en grand format

stars sur Facebook


Nos dernières vidéos

19 commentaires

  1. C’est bien connu, de toute façon les sondages ont leur fait dire tout et leur contraire d’un institut à l’autre… on se demande encore comment certains sont fabriqués pour avoir des résultats parfois si différents de la réalité.

  2. « Jean Dujardin a créé sa page officielle Facebook seulement le 9 janvier 2011 ».
    Ne voulais-tu pas écrire 2012 ?

  3. Le classement du JDD et de l’Equipe est celui des personnalités préférées des Francais. Or certaines des personnalités non-incluses dans les classements JDD/l’Equipe ont une grande notoriété à l’étranger. Par exemple, le nombre de fans de David Guetta sur Facebook inclus automatiquement les fans hors de France, normal vu qu’il est mondialement reconnu pour sa musique. Idem pour Rémy Gaillard, qui est bien connu à l’étranger suite à sa vidéo parodiant Mario Bros.

  4. Peut-être que l’écart est aussi pas mal dû à la méthode des quotas.
    Pour les sondages ils prennent grosso modo des représentants de toutes les classes sociales et de tous les ages proportionnellement à leur nombre dans la société.
    Donc par rapport aux médias sociaux, cela favorise forcément plus ceux qui sont transgénérationnels et qui s’adressent à un public large (avec une attitude « non segmentante »).

    Autre explication, plus embêtante celle-ci, c’est que les personnes sondées ne choisissent pas qui elles veulent mais parmi un panel pré-sélectionné (j’avais vu dans une émission) d’une centaine de personnalités.
    Et je trouve cela « plus embêtant » parce que là forcément, le choix est dirigé et non plus libre.

    • Eric

      @Franck (Audit web) : je pense que la deuxième explication est la bonne, les réponses sont orientées, ce n’est pas de la notoriété spontanée

  5. Cela s’explique par le fait que les stars du web sont beaucoup plus proches de leurs fans que les stars « normales »

  6. Je tiens juste à faire remarquer que Gad Elmaleh à 860000 et 600000 fans sur deux pages Facebook différentes … non officielles bien sûr mais il faut tout de même le prendre en compte.

  7. Finalement, c’est un peu comme pour les sondages politiques, ils ont rarement (pour pas dire jamais) juste quand arrive le moment fatidique…

  8. 1000 fans pour Gad Elmaleh ? Ce n’est pas possible… Il y a une page qui en contient au moins 850 000. Elle n’est certes pas officielle mais bon…

  9. au final c’est un peu pareil. Sur les réseaux sociaux ça touche plus de gens qu’un petit sondage mais tout le monde n’a pas facebook, c’est juste un sondage sur un panel plus grand.
    Et puis les utilisateurs des réseaux sociaux ne sont pas forcément représentatif de la population…

  10. Aprés Facebook n’est pas forcément trés représentatif non plus de la peuplade française! Donc ont peut pas dire que Facebook soit à 100% vrai et les sondages à 100% faux !

    Aprés il faut aussi voir qui commande les sondages, en effet c’est souvent de la com, pour faire parler d’une star ! Comme par hasard avec le buzz intouchable, Omar se voit propulser en 3e! Peut etre que c’est la prod du film qui à commandé ca…je di ca je di rien !

  11. Pingback: Célébrités, people et stars du sport : quand les réseaux sociaux contredisent les sondages... | Youssef Tannouche Bennani | Scoop.it

  12. La différence entre activité sur les réseaux FB et Twitter (En nb de fans) et score dans les sondages est encore plus criante pour les hommes politiques… Depuis 2 ans environ certains d’entre eux ont acquis une très bonne maîtrise des outils sociaux. D’autres restent en revanche à la traîne… Et pas nécessairement les moins populaires.

  13. Pingback: Célébrités, people et stars du sport : quand les réseaux sociaux contredisent les sondages... | Infos sur le Spectacle Vivant | Scoop.it

  14. Pingback: Le ROI des réseaux sociaux selon Facebook

  15. Je ne pense pas que Zinedine Zidane ait franchement le temps de gérer sa réputation en ligne. Il faut être un sportif en devenir pour avoir le temps de gérer tout cela.

Send this to a friend