Connect with us

Applications

Cet hôtel n’a pas besoin de personnel, il a Wechat

Il y a

le

Cet hôtel n'a pas besoin de portier, il a Wechat

WeChat se lance dans l’hôtellerie

C’est quelque chose que l’on a tous expérimenté un jour ou l’autre en arrivant à l’hôtel. On se présente au réceptionniste pour faire l’enregistrement, récupérer les clés… Avec le développement des nouvelles technologies, une partie a pu être automatisée, les hôtels ont déjà nos informations en arrivant. Mais la composante humaine restait encore indispensable.

En Chine, la tendance change peu à peu. C’est ce que montre ce partenariat entre WeChat et InterContinental. Les deux entreprises se sont alliées pour ouvrir un hôtel intelligent à Shanghai. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Vous pouvez bien sûr réserver votre chambre grâce à une des applications majeures en Chine. Puis, vous confirmez votre identité en arrivant grâce à la reconnaissance faciale. Enfin, vous utilisez votre smartphone comme clé pour vous connecter. Pour rendre la performance encore plus impressionnante, l’hôtel se situe à 25 mètres de profondeur. Pourtant, cela ne pose absolument aucun problème de connectivité.

> Lire aussi :  En Chine, Apple enquête sur le travail illégal de stagiaires assemblant des Apple Watch

La tendance des hôtels intelligents en Chine

La plupart des fonctionnalités étaient déjà disponibles avant. C’est la reconnaissance faciale qui arrive désormais et rend concrètement inutile d’avoir un interlocuteur humain en arrivant sur place. C’est bien sûr possible grâce aux mesures extrêmes dans le domaine sécuritaire en Chine. Il faut aussi prendre une photo quand vous arrivez à l’hôtel.

WeChat va même un peu plus loin. L’application sert aussi sur place à faire des paiements, régler le niveau de la climatisation, l’éclairage ou encore les rideaux. Le petit-déjeuner est aussi accessible grâce à la reconnaissance faciale. Au check-out, la même logique s’applique. D’autres hôtels ont noué des partenariats avec Baidu ou Alibaba, s’appuyant sur des robots ou des assistants intelligents.

Seule bonne nouvelle, nous n’avons plus à nous inquiéter de voir nos emplois disparaître au profit des robots, ce sont les applications qui pourraient finalement s’en charger…

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests