Cette appli a été signalée par un hôpital suédois après 37 grossesses non-désirées

Un problème d’algorithme ?

On peut faire beaucoup de choses avec un smartphone. Et pour les femmes, il y a maintenant un nombre assez élevé d’applications qui permettent de savoir quand on peut tomber enceinte, que ce soit sur Android ou sur iOS.

Cependant, en Suède, l’une de ces applications est suspectée d’avoir provoqué au moins 37 grossesses non-désirées. Celle-ci est baptisée Natural Cycles et selon un article de l’édition nordique de Business Insider, elle compterait plus de 600 000 utilisateurs. Comme l’explique ce dernier, Natural Cycles demande aux utilisatrices de relever leurs températures tous les matins, puis détermine la probabilité de grossesse en utilisant un algorithme.

En 2017, son approbation en tant que méthode contraceptive par les autorités médicales suédoises avait été très médiatisée. Mais aujourd’hui, un hôpital de Stockholm a signalé aux autorité 37 demandes d’avortement depuis septembre par des personnes qui ont utilisé cette application.

> Lire aussi :  Google annonce un correcteur grammatical basé sur l'Intelligence Artificielle

L’application serai-t-elle inefficace ? « C’est une nouvelle méthode et nous voyons un certain nombre de grossesses non désirées, et donc nous rapportons maintenant cela à l’Agence des produits médicaux », a expliqué Carina Montin, employée de l’hôpital, à un média suédois.

Selon elle, pour que l’application fonctionne normalement, il faut que l’utilisatrice suive les instructions à la lettre et ait un cycle menstruel régulier. « Peut-être que les jeunes devraient utiliser une contraception plus sûre », ajoute-t-elle.

Pourtant, Natural Cycles revendique une efficacité de 99 % dans de bonnes conditions. Une étude a également révélé que cette application serait plus efficace que les pilules contraceptives.

D’autre part, l’application entend s’étendre aux Etats-Unis et l’entreprise qui édite celle-ci aurait récemment levé 30 millions de dollars, justement pour conquérir le marché américain. Cette mauvaise publicité pourrait affecter son projet d’expansion internationale.


2 commentaires

  1. Sur youtube il autorise le visionnage de véritables cadavres d’essayer dépecer démembré morceau par morceau pour que tout le monde puisse regarder c’est dégueulasse ça devrait être interdit en plus il n’y a même pas d’autorisation d’accès rien

  2. C’est tout sauf nouveau ! Ca a beau être moderne sous forme d’appli, c’est la méthode Ogino qui a prouvé son inefficacité depuis bien longtemps ; ma grande soeur de plus de 40 ans est née grâce à elle ! 😀

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.