Suivez-nous

Tech

Chine : Le personnel de ménage doit porter des systèmes de traçage

En Chine, le système de traçage atteint un niveau qui commence à poser de sérieux problèmes…

Il y a

le

Google Dragonfly Chine moteur de recherche
© DR

Un traceur GPS pour le personnel de ménage

Certains pensaient sans doute avoir déjà en partie fait le tour quant aux dérives chinoises au niveau des nouvelles technologies. Après tout, il y a seulement quelques jours, on apprenait la volonté de vouloir cloner les chiens policiers afin d’économiser de l’argent. Les révélations sur les bébés génétiquement modifiés continuent de s’accumuler dans le même temps.

Pourtant, le gigantesque pays continue encore de nous surprendre, notamment avec sa capacité à surveiller la population. On a appris cette fois qu’il y existait une nouvelle méthode de surveillance de la population. Après les puces dans les voitures, les lunettes de reconnaissance faciale, les caméras de très haute qualité ou encore les systèmes de géolocalisation dans les uniformes étudiants, le pays vient de passer un nouveau cap.

Concrètement, le personnel d’entretien, à Nanjing doit porter une montre connectée qui est capable de détecter où ils sont en temps réel, de suivre leurs déplacements, mais aussi d’envoyer une petite alarme s’ils restent statiques durant plus de 20 minutes.

La dictature de la surveillance

Face à la polémique qui a surgi, l’entreprise a finalement fait marche arrière. Partiellement. Le bracelet n’incitera plus les travailleurs à continuer s’ils ne bougent pas assez selon les standards mis en place. Dans les faits, ce sera pourtant la même chose puisque leur activité sera suivie de façon extensive.

Reste à savoir comment l’opinion publique chinoise va réagir face à cette situation. Selon les premiers résultats, ce pas en avant était vu comme suffisant. Il faut dire que le gouvernement maintient un contrôle très poussé sur la situation dans beaucoup d’autres domaines, cela paraît presque quelconque, mais c’est aussi très effrayant quant aux dérives potentielles de ce genre de technologie. Alors, bientôt en France ?

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Scotti

    8 avril 2019 at 10 h 30 min

    C’est pas nouveau, la SNCF et ce ne sont pas les seuls font de même avec des salariés. Cela s’appelle des PTI, protection du travailleur isolé. Cela est util pour voir s’il est encore vivant n’est pas en position horizontal (chute, electrocution…)
    Faites une recherche on trouve plein de solution de ce type actuellement en place en France.

    Attention par contre à l’usage que l’on peut en faire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests