Suivez-nous

Réseaux sociaux

Combien seriez-vous prêts à payer pour devenir une star de TikTok ?

En Chine, un incroyable business a vu le jour autour des applications de partage de vidéo. Revue d’effectif.

Il y a

  

le

 
TikTok
© Unsplash / Oliur

A l’heure d’Instagram, Twitter, TikTok et compagnie, de nombreuses personnes, notamment chez les jeunes, ont le rêve d’accéder à la célébrité de façon instantanée, de devenir une star des réseaux sociaux. Une opportunité qui n’a bien sûr pas échappé aux investisseurs. Douyin, le TikTok chinois constitue à ce niveau-là un exemple emblématique comme le raconte le site Abacus.

1 300 euros le week-end de formation

De quoi s’agit-il concrètement ? Des jeunes chinois sont prêts à dépenser une fortune avec l’espoir de gagner beaucoup plus ensuite. Résultat, à Shenzen, près de Hong-Kong, le week-end de format, pour devenir une star de la viralité sur Douyin est estimé à pas moins de 9800 yuans (environ 1300 euros).
Il faut dire que dans l’Empire du Milieu, les applications sont un incroyable business. Une publication sur un compte avec plusieurs millions d’abonnés peut se vendre à plus de 6000 euros. De quoi potentiellement rentabiliser très vite ce week-end de formation. Précision utile, les influenceurs chinois utilisent beaucoup des réseaux qui les aident à monétiser leurs réseaux ensuite.

Surtout, si en France, le marché semble surtout se trouver sur Instagram et TikTok, en Chine, d’autres alternatives existent. Ainsi, Douyin compte par exemple 400 millions d’utilisateurs et Kuaishou en avait 200 millions il y en a près d’un an. Pour se rendre compte de la folie de la chose, Li Jiaqi, un influenceur spécialisée dans la recommandation de produits de beauté et notamment de rouges à lèvre, toucherait plus de 1,3 millions d’euros par an. Il faut dire qu’il cumule plus de 37 millions d’abonnés sur Douyin.

Bref les aspirants stars espèrent bien pouvoir marcher sur ses pas. Mais certains sont aussi là pour essayer de faire la promotion de business classiques. Une approche qui en serait presque rassurante.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests