Suivez-nous

Séries

Comment le français Salto se prépare pour un lancement à l’automne

La plateforme de streaming Salto entre dans une nouvelle étape de tests qui durera jusqu’à son lancement prévu pour cet automne.

Il y a

  

le

 
salto rentree 2020
© Salto

Voilà maintenant deux ans que la plateforme de streaming Salto a été dévoilée. Annoncé en juin 2018, le service à la française a pour objectif de concurrencer indirectement les poids lourds du marché comme Netflix et Disney en proposant une alternative signée France TV, M6 et TF1. Suite à cette rapide présentation, ce projet n’a pas refait parler de lui pendant plusieurs mois, avant qu’une sortie au printemps 2020 ne soit évoquée.

Finalement, c’est à l’automne 2020 que le service de streaming Salto devrait être accessible en France, s’il n’est pas repoussé de nouveau. La pandémie de coronavirus et ses conséquences sanitaires ont joué un rôle dans la date de sortie —qui a été repoussée de quelques mois encore à cette occasion. Il a également fallu plus d’un an pour que le projet soit approuvé par l’Autorité de la concurrence.

« On est dans les startings blocks pour le lancement de l’automne »

Actuellement, la plateforme se prépare à une nouvelle étape de tests en rendant la première version de la plateforme accessible à plusieurs centaines d’utilisateurs choisis avec précision et ayant pour mission d’essayer l’initiative made in France.

Thomas Follin, directeur général de Salto, a confirmé à l’AFP : « On est dans les startings blocks pour le lancement de l’automne. Dans cette perspective, on ouvre une phase de tests mercredi ».

À cela, il a ajouté : « Vont s’alterner des périodes de tests très techniques, pour pousser la plateforme et s’assurer qu’elle tienne bien le coup, des tests de parcours utilisateurs, des tests sur l’éditorialisation et aussi des tests avec des consommateurs ». Au cours de cette période, plusieurs centaines de personnes visant à représenter un panel d’utilisateurs vont avoir accès à la plateforme.

Pour séduire les utilisateurs français, Salto prévoit d’accueillir plus de 15 000 heures de contenus à son lancement puis 20 000 par la suite, un objectif que la plateforme n’a pas encore atteint à ce jour. Toutefois, Thomas Follin se dit confiant pour atteindre ce résultat d’ici le lancement.

Côté prix, l’abonnement mensuel n’est pas encore fixé, bien qu’il soit estimé entre 5 à 10 euros par mois. Le tarif devrait être finalisé dans les semaines à venir.

Salto devra se confronter à des concurrents indirects comme Netflix, mais également Apple TV+ et Disney+ qui ont tous deux lancé leur service de streaming respectif en France entre fin 2019 et avril 2020.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. David

    1 juin 2020 at 20 h 04 min

    Ça sent le flop… Pour excuses ils diront que c’est à cause de la concurrence américaine que Navarro n’a pas trouvé son public… Je rigole d’avance.

  2. Asphodele56

    1 juin 2020 at 23 h 05 min

    Entre les bouses de tf1 les séries b- de M6 et les téléfilms gnangnan de la 2 c’est l’annonce d’un echec
    Peut être l’intégrale de plus belle la vie ? 😊

    Les majors de la vod peuvent dormir tranquille (mais pas les contribuables)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests