Suivez-nous

Fintech

Comment la néo-banque N26 lutte contre le blanchiment d’argent

N26 recrute 300 ingénieurs pour renforcer sa lutte contre la fraude et le blanchiment d’argent.

Il y a

  

le

 
Sécurité chez N26
© N26

Si la néo-banque N26 enregistre une croissance tonitruante depuis plusieurs années, elle n’en oublie pas pour autant les fondamentaux d’un établissement bancaire : la sécurité des fonds de ses clients. Avec 2,3 millions de clients, sa responsabilité a cru de manière exponentielle.

Détecter les transactions frauduleuses

Après avoir bouclé un nouveau tour de table de 300 millions de dollars en janvier dernier, la licorne allemande annonce l’ouverture d’un bureau qui sera dédié à la cyber-sécurité. Basé à Vienne en Autriche, ce centre a pour vocation d’attirer 300 personnes, dont principalement des ingénieurs et des spécialistes IT.

L’accent sera mis principalement sur la détection des transactions frauduleuses, avec une couche d’intelligence artificielle. Selon la source, N26 comparera également l’emplacement des transactions réalisées avec la carte bancaire avec la localisation du smartphone du titulaire – pour s’assurer de la conformité des transactions.

Preuve que la néo-banque allemande prend la sécurité très au sérieux, elle met en avant une vidéo qui explique comment les fonds de ses clients sont protégés en permanence.

Renforcer la lutte contre le blanchiment

Nos confrères américains de TechCrunch soulignent également que l’établissement a été récemment averti par le régulateur financiers allemand, la BaFin, pour de graves manquements sur les connaissances de ses clients (KYC, Know Your Customer). Plusieurs d’entre eux auraient utilisé l’application bancaire N26 pour blanchir des fonds, avant que la néo-banque ne ferme définitivement leurs accès.

La lutte contre le blanchiment d’argent reste toutefois un problème global auquel tous les établissements bancaires – en France ou ailleurs – doivent faire face. Les banques françaises, qu’il s’agisse de banques en ligne ou d’établissements traditionnels, n’échappent pas à la surveillance des régulateurs. BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole et le Crédit Mutuel ont écopé ces dernières années d’amendes de plusieurs millions d’euros pour manquements dans leurs efforts de lutte contre le blanchiment d’argent.

Pour continuer de croître de manière saine et rivaliser avec les banques traditionnelles, N26 se devait donc de renforcer ses effectifs dans le département sécurité. Cet ajout de 300 personnes supplémentaires constitue un investissement de taille pour la jeune pousse – à mettre en perspective avec les 1 000 employés déjà répartis sur 3 autres géographies.

Un compte courant en 8 minutes

N26 a été l’une des premières néo-banques à s’imposer en Europe avec un argument convaincant : un compte courant ouvert en 8 minutes, gratuit, sans condition de revenus et contrôlable depuis une application mobile. En misant sur la simplicité et la transparence de son offre bancaire, l’établissement a rapidement séduit une clientèle très diverse, avec des profils très différents.

En plus de son offre gratuite, N26 a développé une offre payante qui permet d’obtenir des services bancaires plus premium à des tarifs toujours très avantageux. C’est le cas par exemple de sa carte N26 Black, l’équivalent d’une Mastercard World Elite avec des assurances et garanties très complètes, ou encore la N26 Metal – qui permet de bénéficier de réductions chez tout un réseau de partenaires (comme WeWork). En France, elle a également dévoilé une offre de crédit à la consommation grâce à un partenariat avec la fintech française Younited Credit.

Découvrir N26

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Éric Boyer

    24 avril 2019 at 17 h 01 min

    N26 traque peut être l’argent sale, mais étant ou ayant été client de cet banque, je suis extrêmement surpris. En effet, comment peuvent ils mettre au jour des montages financiers probablement très opaques alors qu’ils sont absolument incapables de gérer leurs comptes clients ? Que d’efforts pour qu’ils le reconnaissent, courriels, courriers, LRAR à leur siege de Berlin. Des heures et des heures. Mon conseil choisissez une autre banque en ligne.

  2. Desothez. Veillot

    25 avril 2019 at 19 h 00 min

    Embauchez vous des Jeunes développeurs Web et mobile français merci à vous ps je suis cliente et contente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *