Suivez-nous

Startups

Comment la startup Bird a essayé de censurer un journaliste

Bird a demandé la suppression d’un article publié sur le web qui détaillait un processus utilisé par des voleurs pour détourner l’utilisation de ses trottinettes électriques

Il y a

le

Bird

Depuis quelque temps, des petits malins s’amusent à vendre sur eBay un kit pour désactiver la sécurité des trottinettes électriques de Bird afin de se les approprier. Bien qu’il s’agisse clairement de vol, le produit ne coûte pourtant qu’une trentaine de dollars et tout le monde peut en faire l’acquisition facilement.

Mais la startup, qui intéresse de plus en plus Uber, n’aime pas du tout savoir que des informations aussi dommageables pour son activité sont accessibles en ligne. Et plus particulièrement lorsqu’elles sont partagées sur le blog de Cory Doctorow, Boing Boing, qui a cumulé près de 9 millions de visites uniques sur son site en décembre dernier.

Pirater des trottinettes Bird en quelques minutes

L’effet Streisand qui résulte de cette affaire risque de porter un sérieux coup au business florissant de l’entreprise de Travis VanderZanden, qui occupait auparavant des postes-clés chez Lyft et Uber. En effet, il y a de fortes chances que de plus en plus d’utilisateurs achètent l’outil à l’origine du problème pour s’affranchir du coût de location des trottinettes.

Déjà déployé en France, le service de Bird fait fureur aux États-Unis. À tel point que la société a envoyé, par la voie légale, une lettre vindicative à l’auteur du site, lui demandant expressément d’arrêter sa publication.

Boing Boing refuse de se plier à la censure

Le média n’a pas accepté la requête de Bird et a immédiatement partagé le courrier reçu sur Internet, mettant en lumière son caractère offensif et proche de la censure. Depuis, sa cible s’est excusée en précisant que son équipe avait réagi trop vite.

Ce n’est pas la première fois que des critiques négatives fusent à l’encontre des opérateurs de trottinettes électriques en libre-service. Ainsi, sans compter les municipalités qui souhaitent les interdire, car elles occupent l’espace public sans autorisation, certaines seraient très fragiles et à même de provoquer des accidents.

Xiaomi Mi Electric Scooter Pro
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests