De retour de la conférence Google Think Mobile 2011

Vous le savez sans doute, l’internet mobile est pleine explosion depuis plusieurs mois maintenant, plus particulièrement depuis que l’on vend plus de terminaux mobiles que d’ordinateurs personnels.

Vous le savez sans doute, l’internet mobile est pleine explosion depuis plusieurs mois maintenant, plus particulièrement depuis que l’on vend plus de terminaux mobiles que d’ordinateurs personnels.

J’ai eu l’occasion d’assister hier matin à la conférence Google intitulée Think Mobile dédiée à l’univers du mobile avec ses nouveautés, ses usages et ses bonnes pratiques en compagnie des équipes Mobile et Android de Google.

Cet évènement était l’occasion aussi de découvrir en avant-première les résultats de l’étude inédite « Les entreprises françaises face au défi du mobile ». Sans oublier les expériences mobiles, assez intéressantes, du groupe Air France KLM et de La Redoute notamment.

Air France KLM et l’expérience mobile

Air France KLM fournit effectivement un bon exemple en terme de services proposés sur le mobile. En effet, le groupe possède une version mobile de son site et des applications iPhone et Android… ainsi qu’une application pour tablettes qui est au stade de projet.

Au sujet des services accessibles sur mobile : il y a le moteur de réservation (30%), l’enregistrement et l’embarquement (23%), Flying Blue (18%), l’actualité en temps réel (15%), horaire des vols (7%) et la gestion des réservations (7%).

Il existe aussi un nouveau service assez novateur pour le secteur : AF Connect, un service d’information en temps réel en cas d’imprévu ou incident. Ce service est disponible gratuitement à tous les passagers dans 8 langues et partout dans le monde 24h / 24 et 7j / 7. La seule condition est d’avoir indiqué des informations de contact (email et/ou téléphone).

Air France est la première compagnie aérienne à avoir une application qui donne la possibilité de choisir son siège (corrigez moi si je me trompe).

Même si les premiers retours de clients sur mobile sont très prometteurs, la compagnie peine pour le moment à convaincre la plupart de ses clients d’utiliser son application… En effet, seuls 17% des clients ont téléchargé et utilisé l’application.

Résultats de l’étude

Google et la MMA (Mobile Marketing Association) ont dévoilé lors de cette conférence les résultats de l’étude « Les entreprises françaises face au défi du mobile ». Cette dernière permet de mieux comprendre les usages des mobinautes à travers le monde et les implications des entreprises françaises.

On y apprend que seules 12% des entreprises interrogées ont développé un site en version mobile, contre 32% aux États-Unis. La France est plutôt bien placée en terme de mobilité puisque que le taux de pénétration pour l’Internet mobile atteint 27% (contre 31% aux États-Unis) et 59% des mobinautes qui se connectent chaque jour.

Quant au processus d’achat, 42% des mobinautes interrogés ont déclaré utiliser leur smartphone pendant au moins une étape de leurs achats (avant, pendant ou après) et 18% des mobinautes achètent des produits directement depuis leur smartphone.

Nouveautés sur Android

Pas de grandes révélations comme on aurait pu s’y attendre. Au final, le chef produit Android chez Google a parlé des actions par la voix : il suffit d’un seul et un unique clic pour envoyer un SMS, appeler un contact, rechercher et appeler un commerçant… Mais aussi l’application Goggles qui permet de décrypter par exemple une publicité interactive ou résoudre un Sudoku de façon assez déconcertante.

L’extension Chrome2Phone a aussi été présentée (bien que pas nouveau), elle permet d’envoyer certaines informations du navigateur de son ordinateur à son téléphone. Cette extension permet notamment de continuer à lire un article, d’envoyer son itinéraire Google Maps sur son téléphone.

La dernière partie des nouveautés concernait Honeycomb (Android 3) dont le nom de code est , avec le multi-touch, des animations fluides… Rien de révolutionnaire en soi ?

Les résultats mondiaux doivent être annoncés et publiés un site dédié dans les 16 et 17 juin.

Dans sa globalité, j’ai apprécié la pertinence des sessions ainsi que la qualité des interventions de cette conférence. À l’heure où la mobilité est omniprésente, ce n’est plus que jamais le bon moment pour les entreprises d’investir dans le mobile.


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. C’est logique qu’ils n’aient rien annoncé de révolutionnaire, car il ne faut pas oublier qu’il y a eu la Google I/O le mois dernier 😉
     
    Sinon pour Android Honeycomb (3.0 et 3.1), ce n’est pas un nom de code, mais son nom :-p

Répondre